Diriger une TPE : la galère !

Après plus de dix ans dans une multinationale, j’ai finalement plongé dans le monde de l’entreprenariat en m’associant avec quelqu’un. Je ne regrette pas mon choix mais j’ai une charge de travail incroyable. La moindre petite chose est compliquée, alors que dans mon ancien job je ne pensais même pas à  ce type de tà¢che. De plus, mon associé est beaucoup plus cool, et n’arrête pas de me dire que je stresse pour rien : c’est normal, je dois stresser pour deux car pour lui rien ne presse ! Il faut dire aussi qu’il n’est pas très présent et se contente d’en faire le minimum.

Que me conseillez-vous ?

D’une multinationale à une TPE ? On peut dire que vous aimez les changements ! En effet, passer d’une grande structure à une toute petite et du salariat à l’entrepreneuriat, c’est ce que j’appelle pousser sa zone de confort au maximum.
Car le cheminement est beaucoup plus complexe que cela, il s’agit d’abord de faire le point des avantages et des inconvénients de votre nouvelle vie. Oui, vous n’avez pas un budget à gérer qui vous a été communiqué par le siège, mais une négociation acérée avec votre banquier, oui, vous devez vous-même organiser la campagne de publicité pour le lancement de vos nouveaux produits au lieu de «faire une réunion avec la com», oui, vous devez vous-même former votre commercial sur ce produit etc.
En fait, il s’agit pour vous de savoir planifier différemment vos actions, puisque la majorité d’entre elles devront être traitées en direct par VOUS! Alors à vous d’adopter une attitude SMART vis-à-vis de…VOUS-MEME car vos décisions seront à l’origine de tout et votre challenge est bien celui-ci ! Abraham Lincoln a dit : «La majorité des hommes peuvent affronter l’adversité, mais si vous voulez évaluer le caractère d’un homme réellement : donnez-lui le pouvoir». Vous l’avez aujourd’hui, alors à vous de jouer !

Votre associé

Une association est un exercice très délicat dans lequel chaque interaction est très subtile : comment l’associé comprend son rôle au sein de l’entreprise, quels sont les droits et les devoirs dont il a conscience, quels sont les enjeux majeurs pour lui ? Tout ceci diffère d’une personne à l’autre. Or des associés, s’ils sont naturellement différents, doivent partager tout de même certains fondamentaux en termes de valeurs, d’équité de travail (et donc de répartition) et de stratégie. Mais avant toute chose, ils doivent se rappeler la phrase de Sam Walton (fondateur de la chaîne de centres commerciaux Wal-Mart) : «Il n’y a qu’un seul patron. Le client. Et il peut licencier n’importe qui dans l’entreprise du PDG jusqu’au plus bas de la hiérarchie, simplement en dépensant son argent ailleurs…».
Si, aujourd’hui, vous vous dépensez à la tâche avec cette intensité, c’est certainement parce que vous êtes bien conscient que n’importe quel «mix produit» aussi parfait soit-il ne saurait être un succès sur le marché sans un focus client de tous les instants. Aussi, à vous de faire le point avec votre associé sur votre ressenti. Il se pourrait que votre associé ne soit pas capable de remplir ces tâches (par manque de compétence ou de temps par exemple), alors vous devrez examiner ensemble les solutions possibles : recrutez, revoir à la baisse vos ambitions, investir plus. Dans tous les cas, si vous n’agissez pas maintenant, il se pourrait bien que le conflit s’installe définitivement et que vous ne puissiez le régler sans envisager une séparation, alors agissez maintenant !

Donnez de l’importance à ce qui est important

Créer une entreprise est un choix de vie important qui n’est pas sans conséquence sur notre vie privée. Je connais très peu d’entrepreneurs qui, dans les premières années de leur entreprise, avaient encore du temps pour leur vie privée. Mais il ne s’agit pas non plus de tomber dans l’excès totalitaire. Aussi, fixez-vous des limites, et surtout des rendez-vous pour VOUS ! C’est pour cela que vous avez décidé de fonder votre propre entreprise : avoir la liberté. Cette liberté dépend de vous, car vous en êtes maintenant le chef d’orchestre !

A vous de jouer !