Deux outils pour faciliter l’insertion des lauréats des écoles de formation agricole

Avec l’appui du projet Education et formation pour l’emploi au Maroc (Alef) de l’Usaid, le ministère de l’agriculture et de la pêche maritime a mis en place deux outils de suivi et d’appui à l’insertion et à l’auto-insertion professionnelle des lauréats des 43 établissements de formation professionnelle agricole du pays. «Une première pour l’éducation et la formation professionnelle agricole au Maroc» , selon les initiateurs.
Le premier dénommé «Massar» est un système de suivi informatisé de l’insertion professionnelle des lauréats. Sa finalité est de suivre le comportement et l’évolution des diplômés sur le marché du travail à travers des critères tels que les emplois occupés, le chômage et le niveau d’adéquation des emplois avec la formation reçue. L’application est développée avec les cellules d’adéquation formation emploi (Cafe) qui opèrent dans chaque établissement.
Quant au second outil, «Almoustathmir Alfilahi», il est destiné à aider les lauréats porteurs de projets. Il s’agit en fait d’un guide multimédia en six étapes qui vont de l’idée à la concrétisation du projet. Cet outil contient également une base de données de  créneaux porteurs ainsi que les normes technico-économiques et les exigences légales y afférentes. Les filières prioritaires retenues par le Plan Maroc Vert et les plans agricoles régionaux sont également inclus dans le guide. Outre la formation professionnelle, le projet Alef intervient dans les domaines de l’éducation primaire et secondaire ainsi que l’alphabétisation. Ce projet qui en est à sa dernière année est doté d’une enveloppe initiale de 30 millions de dollars, soit 240 MDH environ.