Des sommités internationales partagent leur expérience sur le traitement des langues naturelles

Quelles approches peut-on développer dans le cadre du language naturel, au traitement du signal et de la parole ? C’était l’objectif de la conférence internationale ICNLSSP (International conference on naturel language, signal and speech processing), organisée par l’Institut supérieur d’ingénierie et des affaires (ISGA), les 5 et 6 décembre dans son campus à Casablanca.

L’un des objectifs majeurs de l’édition 2017 était de créer une synergie entre différents domaines liés au traitement de la langue : reconnaissance vocale, réseau social, extraction d’opinion, images, vidéos, …

La conférence a mis en lumière de nouvelles approches liées au langage, des théories de base aux applications.

De l’intelligence artificielle aux systèmes de reconnaissance de la parole

En plus des 22 présentations d’articles répartis sur cinq sessions, cinq chercheurs conférenciers et pas des moindres, connus mondialement dans le domaine, ont présenté leurs travaux sur les tendances actuellles en matière de traitement des langues.

Il s’agit notamment du professeur Jean-Paul Haton de l’Université de Lorraine et membre de l’Institut Universitaire de France qui  a donné une conférence sur son sujet de prédilection : l’intelligence artificielle.

Il y avait aussi le professeur Yves Lepage, spécialiste du traitement automatique des langues naturelles, ou encore Olivier Siohan de Google USA qui a focalisé son intervention sur l’évolution des systèmes de reconnaissance de la parole chez Google.

Pour sa part, Imed Zitouni a présenté l’approche de Microsoft pour le dialogue Homme-Machine, et notamment dans l’utilisation des smartphones, tablettes et autres. Enfin, le professeur Karim Bouzoubaa de l’Ecole Mohammadia des ingénieurs (EMI) a présenté un tutorial sur la plateforme  qu’il a développée, nommée Safar. Cette plateforme est à comparer à une caisse à outils, pour tout linguiste ou «traiteur automatique» du langage naturel s’intéressant à la langue arabe.

B.M.