Des formations pour développer votre potentiel : Avis de Zineb Benabdejlil, DG du cabinet DEO conseil

L’individu doit connaître ses motivations avant d’entreprendre un coaching.

La Vie éco : Le développement personnel est-il réellement une révolution au sein des organisations ?
Z.B. : Il est vrai qu’on observe de plus en plus de formations ou de cursus en coaching sur la place, d’approches nouvelles en matière de coaching. Cet engouement est aussi partagé par les entreprises qui sortent de plus en plus d’une logique de formation technique ou formation métier pour s’orienter vers des formations de développement personnel. Ce qui n’était pas le cas il y a quelques années. Pour ce qui est de notre cabinet expérience en matière de programmation neurolinguistique (PNL), nous avons démarré l’activité en 1999, une époque où le besoin était latent. Après quelques années d’activité, nous avons constaté que les managers sont beaucoup plus intéressés par la démarche.
Aussi, nous avons fait le choix de faire évoluer notre démarche vers un modèle d’accompagnement plus adapté et personnalisé.
Aujourd’hui par exemple, on parle de formation psychosociale à l’étranger, nous ne sommes pas encore arrivés à ce stade.
Peut-être que dans quelques années, certains cabinets ou institutions offriront ce genre de prestations.

Quelles sont les prestations que vous offrez ?

Nous avons actuellement trois sortes de programmes pour dirigeants, cadres opérationnels et simples cadres. Chaque programme répond à des besoins spécifiques selon la dimension professionnelle du manager. Il s’agit des programmes Top Manager, Executive manager ainsi que le programme Optimus. Ces programmes combinent généralement des séances de formation, coaching et évaluation. Nous pensons constamment à innover en matière d’approches. La preuve, nous avons mis en place une nouvelle méthode positive de conduite de changement (Appreciative Inquiry ou la démarche appréciative) qui a pour but de créer de nouvelles habitudes mentales et un nouvel état d’esprit qui stimulent l’innovation et la créativité. Je pense que les techniques ne cesseront d’évoluer pour permettre aux individus de mieux s’épanouir autant sur le plan professionnel que personnel.

Comment tirer le meilleur profit de ces techniques de développement ?
Chaque individu est soit en quête d’excellence et de performance, soit à la recherche, à un moment donné, de moyens pour dépasser des blocages qui le pénalisent, soit à la recherche d’un équilibre de vie. Le développement personnel est la réponse naturelle pour ouvrir de nouveaux horizons et une nouvelle manière d’être, en étant accompagné par un professionnel ou en laissant faire la vie.
Pour en tirer profit, je pense que la première des choses est que l’individu doit être clair sur ce qu’il veut changer ou apprendre à améliorer. Dès lors, les bénéfices peuvent être énormes. De la même manière qu’on a besoin de connaître le type de personnalité de l’individu et de décoder les fonctionnements, ainsi que les schémas de pensée. L’individu n’en a pas souvent conscience lui-même. Il nous arrive que certains managers émettent le souhait de travailler certains aspects comme la communication, la réduction du stress…, et après quelques séances de coaching, il s’est avéré qu’il s’agissait d’un autre problème comme celui d’intelligence émotionnelle, d’estime de soi ou d’assurance.