Des filières classiques et d’autres à  la page

Aujourd’hui, chaque université organise des masters. Certains sont payants et d’autres préparés en partenariat avec des entreprises. Finances et banque, environnement, droit des affaires, criminologie, assainissement…, l’offre est variée.

L’époque où les mondes de l’Université et l’entreprise s’ignoraient est maintenant révolue. Ils ont compris qu’il fallait travailler en commun pour adapter les cursus de formation aux exigences du monde du travail mais aussi permettre aux universités et écoles de fournir des compétences opérationnelles. Les expériences se multiplient. En voici quelques exemples.

Master Banques et marchés de la faculté de droit de Casablanca

Ce master a été lancé en partenariat avec Attijariwafa bank et  l’université de Cantabria de Santander. La formation s’étale sur 4 semestres (2 ans). L’objectif est de répondre à une demande de plus en plus croissante de professionnels qualifiés.  Les étudiants sont ainsi formés aux techniques les plus avancées dans le secteur financier. Après deux ans, les lauréats pourront prétendre occuper des postes dans les départements risques des banques comme ils peuvent travailler au sein des sociétés de bourse. Le master est une version adaptée du programme enseigné à l’université Cantabria. Le contenu de la formation a été conçu en tenant compte des réalités des systèmes bancaire et éducatif marocains et des besoins des banques nationales. Pour coller aux réalités professionnelles, la direction technique est assurée par Attijariwafa bank (AWB). La banque de Grupo Santander, partenaire historique de ce master, assurera la direction technique. Ce master dispensé en formation initiale seulement est ouvert aux licenciés et ingénieurs.

Master en sciences criminelles

Assuré par la Faculté Hassan II des sciences juridiques et sociales de Casablanca, le master a été mis en place avec la collaboration de la Direction générale de la Sûreté nationale. Les cours sont assurés aussi bien par des experts locaux qu’internationaux.
Parmi les spécialités enseignées : Droit pénal substantiel, Criminologie étiologique, Liberté et sécurité, Sociologie pénale, Droit pénal procédural, Systèmes pénaux étrangers, Droit pénal des affaires, Criminologie organisationnelle.
Objectif : faciliter l’accès des étudiants aux statistiques et aux informations concernant des affaires criminelles qui peuvent servir à leurs travaux de recherche.
Pour y accéder, les participants doivent être titulaires d’une licence en droit privé ou droit public.

Management des Ressources humaines et Ingénierie des compétences

Enseigné dans la Faculté des sciences de l’éducation de l’Université Mohammed V – Rabat-Souissi, cette formation a pour objectif de former des gestionnaires en ressources humaines. Ouverte aux licenciés, la formation s’étale sur deux années.

Master en Droit des assurances

Le master en Droit des assurances a été lancé en collaboration avec la Fédération marocaine des sociétés d’assurances et de réassurances (FMSAR). L’objectif est de former des cadres supérieurs en matière d’assurances pour les entreprises d’assurances, les cabinets d’assurances (agents, courtiers) et les organismes professionnels, former des gestionnaires de risques… Chaque année, les lauréats de la promotion sont assurés d’intégrer rapidement une compagnie d’assurances.
 
Finance et management des organisations économiques et sociales et développement humain

Cursus de la Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales – Rabat- Souissi, la formation s’étale sur deux ans. Elle est ouverte pour les licenciés en sciences économiques ou diplômes équivalents.
Parmi les spécialités enseignées, la théorie des organisations et mode de gouvernance de l’économie sociale, l’histoire de la pensée en économie sociale, l’économie sociale et son environnement, l’économie du développement et développement durable, le commerce international et commerce équitable…

Master en management de l’environnement et du développement durable

La Faculté des sciences et techniques de Settat  de l’Université Hassan a ouvert un cursus pour un master management de l’environnement et du développement durable. C’est une formation pluridisciplinaire qui s’articule autour de la protection de l’environnement et du développement durable.  Il s’adresse aux Bac+3/4 (licence, maîtrise ou équivalent).
Les cours démarreront la troisième semaine d’octobre et durent 18 mois. Ils sont dispensés en week-end.
Cette même Université organise également des masters en Qualité logiciel, Réseaux et systèmes, en Droit commercial, Ingénierie de la décision ou en Monnaie finance et banque.

Licence professionnelle en gestion d’assainissement

Cette licence a été lancée en 2005 dans les universités de Cadi Ayyad de Marrakech, Abdelmalek Essaâdi de Tanger/Tétouan et Hassan II de Mohammédia en partenariat avec le groupe Veolia Environnement Maroc et l’Université de Limoges.
A l’issue de cette formation, les lauréats peuvent  manager des équipes d’ouvriers et de techniciens de l’assainissement, mettre en place des mesures visant à réduire la pollution, contribuer à la gestion qualitative de l’environnement urbain, être le relais entre les ouvriers et techniciens et les gestionnaires de services.
L’accès à la licence professionnelle est ouvert aux titulaires d’un Deug scientifique  ou technique, ou d’un diplôme équivalent.
Les débouchés sont nombreux. Services, industrie, collectivités locales… Les lauréats peuvent notamment exercer en tant qu’exploitants de réseaux d’assainissement, techniciens en bureau d’études, techniciens environnement et bien d’autres spécialités. Ils auront, par ailleurs, le pré requis nécessaire à  l’intégration d’un Master spécialisé.

Master en Management de la Logistique

Formation de la faculté de droit et d’économie de Casablanca, le master offre  une diplômation publique nationale, en partenariat avec l’Etablissement autonome de contrôle et de coordination des exportations (EACCE), le Centre islamique pour le développement du commerce (CIDC), la Faculté des sciences et l’école supérieure de technologie de Casablanca.
Ce master a pour objectif de former des supply chain managers capables de piloter et d’optimiser la chaîne logistique globale, la logistique des achats, la logistique de production et la logistique de distribution.
Ce master est accessible, sur étude du dossier et tests devant un jury, aux titulaires de diplôme de licence en sciences économiques, en gestion, en sciences, ou de diplômes de grandes écoles de commerce et gestion, et de grandes écoles d’ingénieurs ou de diplômes équivalents.
Parmi les matières enseignées figurent le fondement de la logistique, maths appliqués à la recherche opérationnelle, technologie de l’information et de communication, logistique internationale, logistique des achats et de la distribution, droit et logistique, conception d’une chaîne logistique, planification des flux et suivi des performances, méthodologie d’optimisation d’une plate-forme…

Master spécialisé Expertise en micro-finance

Lancé en partenariat avec Planet Finance Maroc, association d’aide au micro-crédit, le master forme les étudiants aux concepts et bonnes pratiques de la microfinance.
Les débouchés sont nombreux : banques, bureaux d’études, organismes de formation et d’assistance technique spécialisés en micro-finance.
Parmi les spécialités enseignées : introduction à la micro-finance et économie solidaire; expertise en cycles de projets de développement; audit et évaluation; gestion financière spécifique des IMF; recherche de fonds; planification stratégique en micro-finance; aspects juridiques de la régulation du secteur; micro-finance et développement territorial, micro-finance; environnement et développement durable; développement de nouveaux produits dans les IMF; expertise en SIG des IMF.