De la finance au métier de coach !

Cela fait déjà  quelques années que j’y pense. Mon métier actuel est ok, mais sans plus, même si je réussis assez bien dans ce que je fais (la finance) mais aujourd’hui, j’ai vraiment envie de réorienter ma carrière. Je suis de plus en plus attirée par tout ce qui a un rapport avec le développement personnel (et je saisis d’ailleurs chaque occasion de suivre des formations à  ce sujet) et je me dis que vu mon expérience je pourrais facilement devenir coach et monter ma propre structure. J’ai malgré tout beaucoup d’interrogations : En suis-je capable ? Vais-je pouvoir en vivre correctement ? Aurai-je des regrets ?

Il est vrai que le tournant que vous voulez donner à votre carrière est à 180° ! C’est courageux et à la fois réfléchi puisque vous vous posez de nombreuses questions. L’important dans ce type de réflexion, c’est précisément de se poser TOUTES les bonnes questions mais aussi d’avoir le courage d’y répondre !

Cernez vos envies

Le métier de coach ? Mais encore ? Que voulez-vous précisément ? Quels sont vos atouts en la matière ? Pourquoi ce métier ? Pourquoi ne pas le vivre «à temps partiel» tout en préservant votre job actuel ? Il semblerait que vous n’ayez pas encore suivi une réelle formation en la matière.
Aussi, un des meilleurs moyens pour répondre à bon nombre de ces interrogations serait tout simplement de vous inscrire à une formation en coaching. Vous bénéficierez ainsi du feedback de votre coach et de vos pairs.
Vos questions vous angoissent-elles ? Notez-les, et à chaque fois que vous trouverez une réponse, notez-la également. Vous verrez qu’au fil du temps, vous aurez des réponses mais vous serez aussi convaincue que certaines questions n’en auront sans doute jamais et qu’elles n’étaient après tout pas si importantes que cela…

Choisir c’est renoncer

Quitter le salariat pour la belle aventure de l’entrepreneuriat ne se fait pas sans quelques renoncements, du moins dans un premier temps. Ainsi, la «sécurité» d’un salaire «tombant» tous les mois dans votre compte bancaire devra être une ancienne habitude à oublier. Ce qui aura certainement un impact sur votre vie privée mais aussi sur vos proches. Il s’agira donc de sensibiliser ces derniers sur cette conséquence, non pas pour leur demander leur adhésion (si vous avez déjà pris votre décision, ce serait inutile voire hypocrite de procéder de la sorte) mais plutôt pour les impliquer dans ce changement ! Ce premier renoncement est le plus tangible, mais il y en aura d’autres comme renouer avec une certaine forme de solitude (fini le temps de la pause café avec les collègues ou des réunions de brainstorming…), vous serez le plus souvent seul face à vos réflexions et à vos choix.
Are you ready ?

Plan d’action

Alors, aurez-vous des regrets ? Nul ne le sait réellement, mais, vous, vous pouvez décider d’en avoir le moins possible ! D’après Napoleon Hill, célèbre écrivain américain du siècle dernier, «un objectif est un rêve avec une deadline». Vous avez votre rêve, à vous de le traduire en objectifs concrets ! Aussi, étudiez soigneusement le marché, les demandes exprimées et satisfaites et celles qui ne le sont pas encore. Identifiez les meilleures certifications de coach que vous pourriez suivre, et travaillez sur votre business plan. Cela va vous demander du temps et de l’énergie, mais si vous êtes vraiment motivé vous le ferez sans sourciller car chaque jour vous sentirez que vous vous rapprocherez un peu plus de votre rêve !