Créer son e-business : Avis d’Alaa Mazouz, DG d’Itechnology

« Il faut bien présenter vos rayons et aider vos visiteurs à  trouver ce qu’ils cherchent facilement. »

L’entreprise a le choix entre un site e-commerce en propre ou en location. Si des clients optent pour cette deuxième solution, c’est pour deux raisons principales. La première est celle du budget, qui peut dans certains cas être limité ou tout simplement considéré trop élevé par rapport au risque que présente le secteur ou les produits que l’on veut commercialiser sur Internet. D’autres optent pour la location car elle présente l’avantage de leur garantir  le support du fournisseur et leur permet de déléguer toute la partie technique à un professionnel. De l’autre côté, le fait d’être propriétaire est le souci des clients qui veulent payer une seule fois, et avoir la liberté de personnalisation et d’évolution de leur site e-commerce. Au passage, cela leur permet de maîtriser leurs dépenses en éliminant tous frais de maintenance ou d’abonnement.

Ainsi, si vous optez pour une solution existante, vous gagnez beaucoup de temps et d’argent lors de votre démarrage. De même, vous bénéficiez de sa richesse fonctionnelle surtout si la solution choisie est «open source» (libre de droit). Car la communauté de développeurs est généralement très grande. Elle est composée de professionnels prêts à vous aider.

Pour sa part, la création d’un e-commerce sur mesure est un choix qui assure à l’entreprise une parfaite maîtrise de l’évolution de site e-commerce. Ce choix est généralement réservé aux grandes entreprises, car exigeant du temps et des budgets importants que les petites entreprises ne peuvent pas se permettre.

Quoi qu’il en soit, avant de choisir sa solution e-commerce, il est important de prendre en compte plusieurs critères (besoin, budget, fonctionnalités, …). Certaines solutions peuvent être plus adaptées aux petits sites. Alors que d’autres devront nécessairement être réservées aux sites de grande envergure. Le choix de la solution aura bien sûr des conséquences sur le développement d’un site. Et le changement de solution technique en cours de route peut s’avérer très complexe, voire dangereux.

Quel que soit votre choix, il vous faut bien étudier l’ergonomie et le design du site, choisir les bonnes couleurs, avoir un site multi-écrans. De la même manière, il faut bien présenter vos rayons et aider vos visiteurs à trouver ce qu’ils cherchent facilement. Sans oublier votre «landing Page», la première page sur laquelle atterrit l’internaute qu’il faut bien soigner comme une vitrine d’un magasin physique. Plus elle est attrayante, plus les internautes auront du plaisir à y faire un tour.

A un certain niveau, quand tout est bon, produit, service…, le nom de domaine d’un site e-commerce doit être étudié avec le même soin que vous avez accordé  à la création du nom de votre entreprise et même plus. Un conseil: il faut choisir un nom signifiant, facile à retenir et facile à taper sur le clavier.

Certaines entreprises poussent leur réflexion jusqu’à choisir un nom de domaine qui crée le buzz…

Pour finir, l’étude de marché doit être sérieuse. Les facteurs clés de succès d’un e-business sont les trois piliers propres au e-commerce : maîtrise de la communication, maîtrise de la logistique, et maîtrise de la relation client. Ces trois piliers s’ajoutent aux facteurs clés du succès d’un commerce traditionnel, à savoir un bon produit ou service, un bon rapport qualité/prix et un service après-vente performant.