Comment ils s’y prennent pour arriver à  leurs fins

Aziz Jallili
chef de projet
«Des ambitions ? oui mais il ne faut pas aller trop vite»
«Il est certain que chacun a des ambitions à concrétiser dans sa vie professionnelle. Tout le monde vise le sommet. Sauf que la manière d’y arriver diffère d’une personne à l’autre. Malheureusement, ceux qui vont très vite ou se permettent de tout essayer finissent par se casser. Ils vont peut-être finir par y arriver, mais qui sera à leurs côtés ? Je pense qu’une ambition démesurée ne peut que nuire à soi-même et l’entreprise ne peut tolérer ce genre de comportements. Pour ma part, j’essaye au maximum de prendre du recul pour bien fixer mes objectifs et les atteindre. A terme, je pense occuper un poste de responsabilité, bien que j’en ai un actuellement, mais avec plus de poids, une équipe importante à gérer… me sentir utile en fin de compte dans l’entreprise. Pourquoi pas, être membre du comité de direction pour participer à l’élaboration de la stratégie de l’entreprise. J’aime prendre le temps nécessaire pour renforcer mes compétences, mon savoir-faire et mon réseau relationnel. Peut-être le ferais-je avec du retard, mais j’aurais le temps de bien assimiler tout ce que j’entreprends.»

M.L.
cadre dans une banque
«Il faut d’abord être compétent, puis tisser sa toile dans la discrétion»
«L’ambition, ce n’est rien d’autre qu’un ou des objectifs que l’on vise : être un patron, se payer une très belle voiture, consacrer sa vie aux œuvres de charité… Tout le monde en a, sinon, je ne vois pas ce qu’on fait dans cette vie. La différence réside dans la manière d’atteindre les objectifs. Je pense qu’on doit tisser sa toile en toute discrétion. Si vous êtes compétent et sérieux, il est toujours possible d’avancer. Comme vous le savez, nous sommes dans un environnement où les gens intériorisent l’égalitarisme sans s’en rendre compte ou sans le reconnaître. Dès que vous essayez de sortir du lot, vous commencez par encaisser toutes les remarques désobligeantes. Je travaille dans une grande structure et il ne se passe pas de jour sans que les gens racontent des ragots sans fondement sur telle ou telle personne qui progresse. Alors, imaginez la concurrence et les coups bas que vous allez supporter si, dans une entreprise peu transparente, l’on connaît dès le départ vos objectifs ?»

Naima Benhaddou
responsable RH dans un groupe immobilier
«Je me donne un an pour réaliser mon ambition»
«L’ambition est quelque chose d’important dans la vie professionnelle. Elle permet de stimuler la motivation. Pour ma part, depuis que j’ai entrepris des études en management des ressources humaines, ma vision des choses a beaucoup changé. Je travaille actuellement dans un groupe immobilier de grande envergure sur le plan national. Néanmoins, la société ne dispose pas encore de structure RH adéquate.
Communication interne, gestion des compétences, politique de rémunération… les chantiers sont nombreux. Je pense, à cet effet, apporter mon humble contribution à l’édifice. L’important est de convaince la direction générale de la nécessité de mettre en place les outils adéquats, de la convaincre, en insistant, de penser davantage au capital humain de l’entreprise même si, parfois, je ne reçois pas d’écho favorable. Je reste néanmoins réaliste. Je me donne une année pour mettre en place une structure en bonne et due forme.»