Classes préparatoires aux grandes écoles, Ingénierie de l’énergie, Ingénierie aéronautique, un panel de formations très spécialisées à  l’UIR

Depuis 2006 , l’Université Internationale de Rabat est une réalité qui s’est lancée le défi d’occuper une place de choix dans le paysage universitaire national et international, inscrivant dans ses statuts ses principales ambitions.

Transbordeurs à passagers, avions de ligne, méthaniers, paquebots de croisière, tramways, automobiles, trains à grande vitesse ou encore navettes spatiales… le marché international de la construction navale, ferroviaire, automobile et aéronautique est chargé d’opportunités pour les jeunes diplômés, aussi bien dans des postes d’ingénieurs que dans des fonctions d’opérateurs sur les chantiers.

Les diplômes de l’UIR tendent à répondre aux besoins en recrutement des secteurs des transports (aéronautique, spatial,  automobile, ferroviaire, naval..) mais aussi des domaines porteurs tels que l’énergie. Les formations dispensées mènent aux métiers de la production, de la conception et de la maintenance : assemblage, fabrication et réparation de pièces ou d’équipements électromécaniques, mécatroniques, hydrauliques ou pneumatiques.

La « Aerospace Engineering School» de l’UIR prépare au métier d’ingénieur dans les domaines de l’aéronautique et de l’aérospatial.

Le Maroc compte actuellement plus de 100 entreprises actives dans le secteur aéronautique, avec un chiffre d’affaire global de 1 milliard de dollars et portée par une demande croissante.  Ce secteur constitue, avec l’industrie automobile, l’un des axes stratégiques du développement industriel et économique du Maroc. Ce secteur qui  inclut déjà des acteurs clés tels que Safran, Ratier-Figeac, Matis Aerospace, Thales se renforce encore par l’arrivée récente de Bombardier qui a commencé ses activités au mois de Janvier 2013. Le secteur qui emploie actuellement plus de 8.000 personnes, prévoit une demande d’ici 2015,  de 15.000 emplois dont 1.900 ingénieurs.

Pour répondre à ce marché  en terme d’ingénierie, la Aerospace Engineering School de l’UIR forme des ingénieurs dans le domaine aéronautique en partenariat avec des acteurs académiques et industriels tel que Georgia Institute of Technology et le groupe THALES qui participe à la formation des  élèves ingénieurs et parraine la promotion 2016.  A côté des cours – dispensés en anglais-, la Aerospace Engineering School investit énormément dans la recherche et le développement, notamment dans les domaines des matériaux et de la gestion énergétique dans le domaine du transport.

Pôle Energies Renouvelables et Etudes Pétrolières.

S’appuyant sur la recherche de pointe, l’École Supérieure d’Ingénierie de l’Énergie de l’UIR répond aux besoins de formation d’ingénieurs qualifiés pour le développement des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique. Les économies d’énergie et l’exploitation des énergies renouvelables sont devenues aujourd’hui, une priorité internationale pour répondre à la fois à la demande énergétique croissante et au défi du réchauffement climatique.

L’École Supérieure d’Ingénierie de l’Énergiepropose aux étudiants une formation de haut niveau qui conjugue l’excellence des programmes de l’Université de Lorraine(France) à celle des équipes pédagogiques et de recherche de l’UIR d’envergure internationale.

Les diplômés ingénieurs interviendront dans tous les domaines de l’efficacité énergétique, de la conception aux restaurations, en passant par la gestion et la concertation avec les propriétaires du projet et les administrations. Le tout en appliquant les procédés de la qualité et en respectant les contraintes environnementales.

L’ingénieur en énergies renouvelables cumulera des missions diversifiées :  de la conduite et du contrôle des différentes phases d’études, d’implantation, d’exploitation et de maintenance des installations électriques, en passant par le contrôle des canalisations, vérification des circuits électriques, des normes en vigueur et de la sécurité du réseau, jusqu’à la conception, le suivi des installations photovoltaïques et le développement d’un projet éolien.

Si vous estimez avoir les qualités requises dont une passion inassouvie pour le développement durable, une grande rigueur technique, assortie d’un sens de la communication, d’une forte réactivité, sans omettre des aptitudes de  gestionnaire et demanager,ela créativité, une maîtrise des langues et une grande mobilité ; la formation en ingénierie des énergies renouvelables vous siéra parfaitement.  

Pour tout renseignement additionnel, veuillez consulter le site web ou la page Fan Facebook de l’UIR.

Pôle Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles

Vous êtes en Terminale et passerez bientôt le bac. Et après ?

Les grandes écoles vous ouvrent la perspective de carrières aussi passionnantes que diversifiées. Y avez-vous songé ? Pourquoi redouter la perspective d’interminables études ?

L’UIR propose des  classes préparatoires aux grandes écoles dans les filières scientifique (MPSI) et économique et commerciale (ECT). Ces prépas ont pour fonction de préparer et  d’accroître le niveau des connaissances des étudiants dans les divers champs disciplinaires de manière à les rendre aptes à poursuivre une formation en Grande École de Commerce ou en École d’Ingénieur.

 L’enseignement est équilibré entre les différentes disciplines scientifiques, économiques et commerciales associant des travaux dirigés et des travaux d’intiative personnelle encadrés. Les étudiants suivent un cursus polyvalent fixé en partenariat avec l’Office Scolaire et Universitaire International (OSUI) incluant: économie, mathématiques, langues vivantes étrangères, culture générale, histoire.

Grâce à un taux probant de réussite, L’UIR a pu se positionner au premier rang des établissements privés pour les concours CCP / Mines-Ponts en 2012  et détenir le 7ème rang des résultats d’admission entre les CPGE privées au concours national commun pour la session de 2012. 

Article sponsorisé