C’est à  l’entreprise d’être attentive aux attentes des jeunes

Youssef Jermoumi, DG d’IP Expert

Je suppose que pour manager la nouvelle génération, il faut faire attention à quelques points essentiels. D’abord savoir ce qu’elle exprime. Généralement, ils veulent plus de transparence et d’ouverture, plus d’implication du management… Ils ont, en général, d’importantes attentes envers l’entreprise qui désarçonnent souvent les managers. Ils veulent également des tâches intéressantes ainsi qu’une bonne ambiance de travail. Il faut savoir qu’un jeune est beaucoup plus attaché à ces aspects qu’à l’entreprise en elle-même. S’il n’y trouve pas son compte, il change aussitôt d’entreprise.

A mon avis, c’est à l’entreprise de les écouter et de s’adapter à leurs attentes car ce n’est pas le cas d’une minorité mais de toute une génération. Il faut avoir la volonté de les accepter tels qu’ils sont mais aussi de leur inculquer les vraies valeurs du travail comme le respect d’autrui, le respect des codes de l’entreprise…
Un manager doit aussi savoir recadrer un jeune. C’est une démarche très difficile tant la réaction du collaborateur issu de cette génération Y peut être radicale. Mal menée, elle peut entraîner une démission, voire une vague de départs. Pour cela, le recadrage passe par quelqu’un qui a acquis la confiance du collaborateur. Ce travail prend du temps et impose l’exemplarité du manager.

Pour ma part, l’essentiel de notre cabinet est relativement jeune. J’encourage vivement l’ouverture et la convivialité. Je résume ma démarche en trois mots : responsabilisation, motivation et amélioration des conditions de travail.