Centres d’appel : vingt cabinets retenus pour former 2 000 personnes en 2010

Formation.

Une vingtaine de cabinets spécialisés dans le conseil et la formation ont été retenus pour conduire le programme Call académie qui n’est autre que le dispositif qui vise à former, pour les besoins des centres d’appel, un vivier de 2 000 personnes en 2010 et 70 000 personnes à l’horizon 2015. Les cabinets retenus sont classés par ordre de mérite. On y trouve, à titre d’exemple, Licorne group, BPEC, centre de formation en langues, et l’Office national de formation et de la promotion du travail (OFPPT).
Plus de 70 cabinets avaient déposé leurs dossiers. La sélection a été effectuée par une commission constituée de représentants de l’Agence nationale pour la promotion de l’emploi et des compétences (Anapec), le ministère du commerce, de l’industrie et des nouvelles technologies et l’Association marocaine des centres de relations clients (AMRC).

Ce programme vise l’amélioration de l’employabilité

Ce dispositif entre dans le cadre du dispositif «Taehil» et vise l’accompagnement du secteur des centres d’appel au Maroc dans la satisfaction de leurs besoins en ressources humaines.
Il vise également l’amélioration de l’employabilité des chercheurs d’emploi en vue d’une insertion dans la vie active. Selon Ahmed Ben Yahia, fondateur de Licorne Group, l’objectif de Licorne est d’accompagner l’effort national déployé dans le cadre de la constitution de viviers de compétences dans les métiers de l’offshoring. «Pour cela nous mettrons à profit tout le savoir et le savoir-faire que nous avons constitués à travers une expérience de plus de 10 ans dans la formation continue».
Licorne Group s’est associé en 2007 à Berlitz, leader mondial de la formation linguistique, pour lancer des centres de formation sur Casablanca, Rabat et Tanger, et ce pour accompagner les entreprises à travers de nombreuses formules de cours et à travers une approche pédagogique éprouvée depuis plus de 130 ans de par le monde.