Bouygues et IDC dressent les mutations liées à  la multiplication des environnements mobiles de travail

L’intensité du télétravail progresse : il représente 23% du temps de travail en 2013 contre 20% en 2012. PC, tablettes, smartphones…, le multi-équipement progresse.

Un nouvel environnement de travail pour les salariés, de nouveaux enjeux pour les entreprises… Pour la 3e année consécutive, Bouygues Telecom Entreprises, en collaboration avec le cabinet IDC, propose à travers son observatoire au service des nouvelles organisations de travail, un regard inédit sur les mutations que connaissent aujourd’hui de nombreuses entreprises face à la multiplication des environnements mobiles.

Les principaux enseignements de cette étude ont été rendus publics récemment et sont disponibles dans le livre blanc «Télétravail et ultra mobilité : un nouvel environnement de travail pour les salariés, de nouveaux enjeux pour les entreprises». Ce Livre blanc s’intéresse aux pratiques de mobilité des salariés (équipements, usages, attentes) et à leur impact sur les entreprises (sécurité, expérience utilisateurs…).

Le multi-équipement devient la norme…

Ainsi, en 2013, le travail en situation de mobilité (télétravail) se diversifie et s’intensifie. Alors que le nombre de salariés pratiquant le télétravail reste stable en 2013 (74%), l’intensité du télétravail progresse  : le télétravail représente 23% du temps de travail en 2013 contre 20% en 2012 (+15%). De même, les salariés multiplient les occasions de pratiquer le télétravail en 2013 : télétravail à domicile pendant les heures de bureau (+13% en 1 an) ou en dehors des heures de bureau (+4%), télétravail pendant les temps de transport domicile-entreprise (+9%) ou encore lors des déplacements hors site de rattachement (+10%). En définitive, 28% ont une pratique diversifiée du télétravail contre 22% en 2012 (+27%). Face aux enjeux RH (respect du temps de travail, mise à disposition des environnements de travail), les entreprises renforcent l’encadrement du télétravail (à domicile) : les entreprises ont davantage pris en considération les enjeux, notamment RH, associés au télétravail. Preuve en est que les salariés témoignant de dispositions «contractuelles» (contrat de travail ou accord de branche) ont progressé de +20% pour représenter 32% des salariés travaillant à domicile.

Le multi-équipement devient la norme et favorise le développement du télétravail. L’usage professionnel des environnements mobiles ne cesse de progresser : 63% des salariés utilisent un PC portable (+6%) et 55% utilisent des smartphones (+19% en 1 an), tandis que le nombre de salariés utilisant des tablettes a plus que doublé en 2013 pour atteindre 19%. En définitive, chaque salarié est équipé en moyenne de 2,45 environnements mobiles. Les salariés adoptent les outils mobiles les plus adaptés à leurs conditions d’usage : le PC portable en situation de télétravail à domicile (77%), le smartphone (58%) et le PC portable (69%) lors des déplacements hors site, le smartphone (77%) et la tablette (33%) dans les transports domicile/travail.