Attijariwafa inaugure le programme «Inmae» avec les «Challengers 2006»

L’accès au programme «Inmae» est ouvert dans 100 agences réparties sur tout le territoire
et dont la liste est disponible dans les guichets Anapec.

Attijariwafa bank entend devenir la banque de la création et de l’innovation grâce à son programme «Inmae». A l’occasion du lancement du programme, en juillet dernier, elle s’était engagée en effet à accompagner tout porteur de projet. Les finalistes et demi-finalistes de l’émission Challengers 2006 ont été les premiers à en bénéficier.

Quatre formules pour les porteurs de projet
A cet effet, chacun d’eux bénéficiera d’un crédit de 300 000 DH et d’un conseil technique pour le montage du dossier. De même que la banque leur propose une offre intégrant l’externalisation de la comptabilité et de la paie ainsi qu’un conseil juridique et fiscal.

Doté de plus de 1 milliard de DH, le programme «Inmae» se décline en 4 offres. Le «crédit jeunes entreprises», qui offre un plafond de financement de 1 million de DH pour les projets individuels et 3 millions dans le cas d’une société. Ce crédit est destiné aux projets viables de première installation et peut aussi financer l’extension de l’activité. Quant à la formule «Bidaya», elle est destinée aux investissements inférieurs à 250 000 DH. Les projets doivent être validés préalablement par l’Anapec (Agence nationale pour la promotion de l’emploi et des compétences). Notons que ces deux premières offres sont garanties à 85% par la Caisse centrale de garantie (CCG).

La troisième ligne de financement, «Machroue.com», est destinée au financement de la création d’entreprise initiée par des professionnels expérimentés. La dernière ligne est dédiée aux commerçants et artisans.

L’accès au programme «Inmae» est ouvert dans 100 agences réparties dans tout le pays. Leur liste est d’ailleurs disponible dans les guichets Anapec.