Attention, les employeurs vous épient sur les réseaux sociaux !

Sur un échantillon de 286 entreprises, 37% recourent aux réseaux sociaux pour vérifier le profil des candidats.
Facebook, LinkedIn et Plaxo sont les sites les plus consultés.

Selon une enquête réalisée récemment par le réseau international d’agences de communication Eurocom Worldwide, en partenariat avec l’agence Hardcom, 37% des entreprises du secteur des nouvelles technologies consultent les profils des candidats sur les médias sociaux tels que Facebook ou LinkedIn, afin de déterminer leur adéquation avec le poste à pourvoir. «La publication d’informations ou de photos très personnelles sur les sites Web de médias sociaux peut sembler une idée séduisante de prime abord, elle peut aussi pénaliser les futures perspectives de carrière de leurs auteurs», commentent les enquêteurs. Ils relèvent qu’un peu plus du tiers (37%) des entreprises consultées dans le secteur des nouvelles technologies tiennent un blog, soit un peu plus que l’an dernier (33%).
D’après les réponses fournies, le principal frein à la tenue d’un blog est le manque de temps (pour 39% des entreprises) ou encore le manque d’intérêt (32 %). Il se dégage aussi de l’enquête que  56% des entreprises qui tiennent un blog déclarent le faire pour améliorer l’interaction avec leurs clients, et plus d’un tiers (34%) pour accroître leur notoriété et leur leadership.

Plus du tiers des entreprises a déjà une page Facebook

En dépit de ces avis partagés sur les blogs, près de la moitié (45%) des responsables interrogés s’attendent à ce que leur entreprise augmente le budget affecté aux médias sociaux au cours des 12 prochains mois.
Plus du tiers (35%) des entreprises ont déjà une page Facebook. 23% sont présents sur YouTube.
A titre individuel, près de trois quarts des responsables interrogées (73%) fréquentent LinkedIn, qui devance largement le deuxième réseau social par ordre d’importance (Plaxo, 19%).
Ce travail a été réalisé par Internet et sur le terrain en janvier et février 2010 sur un échantillon de 286 entreprises. Chaque année, Eurocom Worldwide recueille les réponses de spécialistes ainsi que de dirigeants d’entreprises du marché des TIC afin de mesurer les opinions et le niveau de confiance des professionnels dans ce secteur.
Eurocom Worldwide est un réseau international d’agences indépendantes et privées de relations publiques. L’entreprise fournit des solutions mondiales de communication B to B centrées sur les technologies de l’information au sens large du terme. Eurocom Worldwide compte 30 agences membres comprenant plus de 900 spécialistes et consultants en communication dans 60 grandes villes à travers le monde. En France, Eurocom Worldwide est représenté par l’agence Hardcom.

Source : indicerh.net