«Mon collègue est insupportable, et pas qu’avec moi !»

J’ai toujours eu de très bonnes relations avec tout le monde, je n’ai jamais de problèmes et je peux même dire que je suis vraiment apprécié de toute l’équipe. Mais là , je suis tombé sur un CAS : une personne qui est vraiment insupportable (et pas qu’avec moi) et qui m’a même dernièrement carrément insulté. J’ai vraiment essayé de comprendre pourquoi et fais des efforts mais là , je suis bien décidé à  ne plus en faire aucun, même si dans mon travail je suis amené à  interagir avec son département !

Oh ! vraiment étonnant que cette personne en soit arrivée à ce niveau d’écart de langage, et je comprends votre colère. Maintenant, même si le travail doit continuer, il n’est pas question d’accepter certains comportements inadmissibles !

Ne tombez pas dans le piège

Face aux écarts de langage aussi «évidents», il est très difficile de se contrôler et de ne pas, nous aussi, nous embarquer dans les mêmes «contrées». Mais c’est jutement ce qu’il faut éviter à tout prix car vous vous embarqueriez dans une surenchère d’insultes très loin de ce que requiert notre environnement professionnel en termes de comportement et surtout de retenue ! Mais, malheureusement, ces personnes «agressives» cherchent la provocation. Aussi, soyez sur vos gardes et rappelez-vous chaque fois que vous ne tombez pas dans ce piège, vous en sortirez grandi dans votre estime et celle de vos équipes ! (Sans oublier le plaisir de voir sur son visage que sa «stratégie» n’aura pas marché avec vous). Expliquez clairement à cette personne que DORENAVANT vous n’accepterez plus ces écarts de langage et que dans le cas contraire, vous vous verrez obligé de stopper net votre échange.. Faites-le calmement en insistant sur le fait que quelle que soit la raison qui l’aurait poussé à agir ainsi, c’est une attitude inacceptable que vous ne permettrez plus… JAMAIS !

Pourquoi ?

A chaque fois qu’une personne utilise un langage insultant dites-vous qu’elle ne fait pas preuve de force ou encore de courage mais bien au contraire qu’elle démontre sa faiblesse, et ce, par son manque évident d’arguments et de maîtrise sur elle-même. Elle ne sait pas gérer la contradiction, elle est bien souvent dans l’interprétation (surtout lorsqu’elle a l’impression que vous empiétez sur son territoire) plutôt que dans l’énoncé des faits, car elle a «besoin» de ces conflits permanents qui la définissent… Aussi, ne faites pas une fixation sur cette personne et ne la craignez pas, car elle est plutôt à plaindre qu’autre chose ; rappelez-vous d’une chose : les personnes heureuses, équilibrées, sereines sont rarement agressives…et savent obtenir ce qu’elles veulent par un échange d’idées dans le respect et l’écoute constructive et non dans les insultes et les cris indignes d’un contexte professionnel!

Faire avec et sans

Maintenant, oui, vous avez raison, vous êtes bien obligés de travailler ensemble. Alors, quand cela sera possible, faites en sorte de demander à un collaborateur de traiter en direct avec cette personne. Et quand la «confrontation» est inévitable, cantonnez-vous au BUSINESS et rien d’autre. Si cette personne se permettait une nouvelle fois ces écarts de langage : quittez simplement la salle sans dire un mot… car, nous le savons: le silence est parfois la meilleure des réponses ! Et ainsi elle comprendra VOTRE règle du jeu : le silence face à chaque insulte… cela lui permettra peut être de comprendre à terme qu’elle AUSSI, si elle souhaite faire avancer ses projets, devra se maîtriser et faire… avec vos exigences !

A vous de jouer !