«Je n’arrive pas à  oublier mon ancien job !»

Suite à  une fusion, j’ai malheureusement fait partie de «la charrette» et j’ai dû quitter cette entreprise dans laquelle j’ai passé plus de 8 années ! Certes, j’ai «négocié» un très bon package de départ et j’ai même retrouvé un job assez vite et avec une fonction plus valorisante mais je reste toujours nostalgique de mon précédent job.
J’y ai quasiment tout appris, j’adorais la philosophie de cette entreprise, sa force, ses produits et certains de mes collègues sont devenus au fil du temps de véritables amis… Et puis, je ne peux m’empêcher de me dire, que, finalement, je ne devais pas être assez compétent puisque je n’ai pas été dans la liste de ceux qui «restaient»

Tout d’abord, bravo à vous, car arriver à se repositionner sur le marché du travail aussi vite est vraiment une belle victoire! Maintenant, oui, cette blessure du départ est importante et oui il s’agit de la prendre «au sérieux»…
Une fusion génère bien évidemment une réorganisation…, mot «savant» pour en fait optimiser au maximum les ressources humaines de l’entreprise. Ce sont des choses que nous savons, mais lorsque nous sommes concernés directement, les mots réorganisation, mutualisation et repositionnement -par exemple- résonnent très différemment à nos oreilles. D’autant que cette phase de «doute», durant laquelle nous ne SAVONS PAS ce qu’il adviendra de NOUS est bien souvent trop longue. Ainsi, arrivé le moment du couperet, nous nous sommes déjà épuisés à tenter de SAVOIR ce qui va se passer, obtenir une info fiable alors que les rumeurs foisonnent dans tous les couloirs.

Quelles que soient les raisons avancées pour justifier cette décision, une seule chose résonne en nous : On ne m’a pas gardé… et c’est une blessure d’autant plus forte que nous nous sommes dédiés à ce job avec engagement et conscience professionnelle.
Aussi, oui, vous devez prendre le temps de «digérer» cette nouvelle, à VOTRE rythme, ne brusquez pas les choses et puis OUI, dites-vous que c’est votre profil et vos compétences qui ne correspondaient pas au job et non votre PERSONNE !

Passer à autre chose

Evitez quand vous le pouvez ces petites choses qui vous aideront à tourner la page sereinement : Ne cherchez pas trop à avoir des nouvelles de votre ancien job, ce qui s’y passe, ce qui s’est décidé, qui a été promu etc. En effet, ça ne ferait que remuer des choses qui vous feraient du mal inutilement… mettez de la distance au moins pour un moment avec certains anciens collègues (pas ceux qui sont devenus vos amis bien sûr) et notamment ceux (car ils existent partout) qui prendront un malin plaisir à vous informer que tel projet qui vous avait été refusé a été finalement accordé à votre remplaçant ou tout autre nouvelle qui risquerait de vous peiner inutilement . Evitez également de citer en permanence avec votre équipe «combien c’était chouette dans mon ancien job». En effet, ils ne comprendraient pas que vous soyez aussi enthousiaste à ce sujet et peut être… moins lorsqu’il s’agit pour vous d’être dans LEUR présent.
Enfin, acceptez tout simplement le fait que ce départ vous a rendu triste et que cette tristesse ne signifie pas que vous n’avez pas de volonté et que vous ne savez pas «accepter le changement» mais juste que vous êtes un être humain !

Aujourd’hui, c’est aujourd’hui qui compte !

Oui, vous aviez des habitudes qui ont laissé une empreinte sur vous : le café du matin avec les collègues, les anniversaires fêtés dans la salle de réunion, les liens particuliers avec telle personne, la parfaite connaissance des procédures, et même… le gardien de parking qui vous connaissait si bien ! Mais vous pouvez et DEVEZ recréer cette zone de confort dans votre nouveau job : c’est possible !
Car aujourd’hui… c’est AUJOURD’HUI qui compte: cette entreprise qui vous donne une magnifique opportunité !

Vous verrez que d’ici quelques semaines, vous vous rendrez compte quelle chance vous avez eu de donner ce nouveau souffle à votre carrière, ce nouveau départ plein de succès et vous arriverez au moment où vous n’aurez plus de regret juste une magnifique envie de profiter de votre nouvelle vie ! Un dernier mot : Savez-vous pourquoi Walt Disney a été licencié de son dernier job avant de lancer ses parcs d’attraction ? Un manque de créativité…