Adil Chaouki : «La diversité est un facteur de performance»

Adil Chaouki, Responsable RH de L’Oréal Maroc

Nous avons une devise chez L’Oréal : «On recrute des tempéraments». Quel que soit le profil du candidat : son sexe, son appartenance religieuse et ethnique, son statut social, son niveau d’instruction…, nous avons la conviction que la diversité peut être un élément de performance. A l’échelle internationale, le groupe compte attirer plus d’un milliard de consommateurs d’ici 2020. C’est à travers la diversité des profils qu’on peut mettre en place des marques innovantes, proches des habitudes des consommateurs…Pour cela, nous avons besoin de tous les profils. Chez L’Oréal Maroc par exemple, la parité est essentielle. D’ailleurs, 60% de notre effectif est de sexe féminin.  Deux femmes siègent également au comité de direction.
Le prix de la diversité que nous avons reçu récemment lors de la 8e édition des rencontres de la diversité qui s’est tenue pour la première fois au Maroc a été motivante et donne envie d’aller plus loin.

Le jury a été convaincu par notre projet «Reveal by L’Oréal» lancé au Maroc en 2011. Il s’agit d’un jeu pédagogique en ligne proposé aux étudiants de toutes disciplines et de tous horizons, désireux d’explorer différentes options de carrière avant de se lancer dans la vie active. A la clé : une meilleure connaissance de soi, la découverte du monde de l’entreprise et des diverses opportunités de carrière et éventuellement un stage ou un emploi au sein du groupe.

Chaque participant a endossé le rôle d’un junior tout juste arrivé chez L’Oréal. Plongé dans un univers Web 2.0 où se mêlent virtuel et réel, ils ont été amenés à révéler leurs talents en découvrant la culture de l’entreprise et le panorama des métiers existants. Une fois le jeu terminé, ils reçoivent un bilan personnalisé. Les meilleurs ont été invités à venir à la filiale L’Oréal Maroc basée à Casablanca où ils se sont révélés encore plus lors de rencontres avec les collaborateurs et les recruteurs locaux.
Ouvert à tous les étudiants, ce jeu n’a pas pour critère la formation ou le parcours d’un individu ; il s’est intéressé avant tout aux compétences personnelles de chacun, évaluées en ligne grâce à un outil d’évaluation. Il s’agit pour L’Oréal de détecter les meilleurs talents issus de tous horizons (étudiant en finance, titulaire d’une licence d’histoire de l’art, ingénieur en biologie ou diplômé d’une grande école de commerce…).
De plus, ce genre de démarche démocratise le processus de recrutement et le rend plus acceptable par les candidats.