Accor Maroc trace sa nouvelle vision RH pour 2006

Accor Maroc veut donner un second souffle à sa politique ressources humaines après la nomination de Tijania Birouk Thépegnier à la tête de la direction en charge du domaine. Le plan stratégique s’inscrit dans la continuité des efforts consentis durant les années précédentes avec toutefois des challenges pour 2006. Sept axes principaux ont été définis pour accompagner le développement de ses ressources humaines.

Premier axe : la formation. L’Académie Accor Maroc, inaugurée en juillet dernier à Ibis Agadir, devrait cette année atteindre son rythme de croisière. Il en est de même pour le centre de formation et d’apprentissage des métiers hôteliers lancé la même année. Rappelons que le groupe avait consenti un budget formation de 3,7 MDH en 2005, soit 3 % de la masse salariale.
Deuxième axe : le développement RH. Sans gestion prévisionnelle, Accor Maroc ne pourra pas atteindre la croissance souhaitée. Pour cela, elle compte renforcer son vivier de hauts potentiels.
Troisième axe : le recrutement. Avec deux ouvertures prochaines (Ibis Marrakech et Casablanca) et le projet Casa City Center, le groupe devra planifier en moyenne 1 500 à 1 800 recrutements durant cette période.

Quatrième axe : organiser la mobilité et l’attractivité sociale. La reconnaissance et la fidélité constituent également le cinquième axe RH. Concours du meilleur employé, voyages à la Mecque, valorisation des départs en retraite, animation de soirées… autant d’actions pour renforcer l’esprit d’appartenance. Sixième axe : un marketing RH plus dynamique à travers la participation dans des manifestations professionnelles (forums écoles , rencontres professionnelles….). Enfin, l’aspect sociétal est également au programme. Outre ses partenariats avec SOS village, Fondation Orient-Occident et bien d’autres, Accor Maroc compte en concrétiser de nouveaux, notamment dans la mise en place de programmes d’alphabétisation spécifiques aux métiers du tourisme.