Les ventes de phosphates en progression de 15% en 1972

Mission accomplie pour le management de l’OCP. L’office aura achevé l’année 1972 sur une très bonne note.

Mission accomplie pour le management de l’OCP. L’office aura achevé l’année 1972 sur une très bonne note. Ses différents sites ont produit environ 16,5 millions de tonnes, dont 14 millions vendus sur le marché international, dépassant ainsi les objectifs arrêtés au début de l’exercice. En dépit d’une conjoncture internationale défavorable et un marché crispé, les ventes de l’office ont progressé de 1,8 millions de tonnes, soit 15% de plus en volume. Le niveau des ventes atteint est à mettre, surtout, à l’actif de la politique d’agressivité commerciale à l’export que mène récemment l’office, ainsi qu’à la nouvelle hiérarchisation de la clientèle, qui consacre dorénavant l’Espagne en tant que premier client de l’OCP devant la France, et ce, pour la première fois depuis la création de cet établissement.

Par ailleurs, l’accroissement significatif de la production a permis une meilleure optimisation des coûts de revient. S’agissant des perspectives, la dynamique observée devra profiter davantage aux résultats de l’exercice prochain. Le management s’attend déjà à une production globale de 18,5 millions de tonnes et des ventes de l’ordre de 16,5 millions de tonnes.