Le Maroc compte 15.26 millions d’habitants dont 35% d’urbains

La population marocaine, selon le recensement de juillet 1971, est passée de 11 626 470 habitants en 1960 à  15 267 272, soit un taux de progression démographique de 3%.

La population marocaine, selon le recensement de juillet 1971, est passée de 11 626 470 habitants en 1960 à 15 267 272, soit un taux de progression démographique de 3%. Le nombre des étrangers vivant au Maroc est passé, lui, de 395 823 à 111 987. Si le taux de progression se maintient au cours des prochaines années à son niveau actuel, le Maroc comptera 20 millions d’habitants en 1980. Cette progression va poser nombre de problèmes, qui ne seront résolus qu’au prix d’une intensification de la propagande en faveur de la limitation des naissances, et, surtout, d’une intensification des investissements en faveur du?développement?agricole.?L’opération «1?000?000 hectares» prend dans ce contexte toute sa valeur.

Autre phénomène : la progression rapide du taux d’urbanisation. Il était en 1960 de 29,3%, il est passé à 35,1%. Cette ruée vers les villes entraîne, par voie de?conséquence, un moindre développement de la population rurale. En 1960, en effet, il y avait dans les campagnes 8 222 000 habitants. En 1971, ils sont 9?876 000, soit une progression de 20%.
Casablanca, à elle seule, compte 10% de la population urbaine.