Un marocain remporte le GP des inventions « iCAN-2019 » au Canada

L’inventeur marocain Majid El Bouazzaoui a remporté le Grand Prix du concours international des inventions « iCAN-2019 », dont la finale a eu lieu ce week-end à Toronto.

Cette compétition a connu la participation historique de 50 pays, un record depuis son lancement, indique lundi 26 Août, un communiqué de l’association OFEED Maroc.

L’invention primée résout un problème bloquant dans l’exploitation des réseaux de télécoms à travers la 5G et autres technologies futures, au niveau de la numérisation de données à transmettre, qui est la première étape dans le processus de télécommunication entre deux utilisateurs, car les informations ne sont pas disponibles au format numérique dans l’environnement réel (voix, images, température et autres grandeurs physiques), selon la même source.

Cette étape de numérisation a donc un impact direct sur la vitesse de transmission, quelle que soit la technologie utilisée sur le réseau de télécommunication, ajoute l’association présidée par Majid El Bouazzaoui, expliquant que la rapidité du réseau de télécoms 5G n’a aucun intérêt si les données à transmettre ne sont pas disponibles avec la même cadence.

Avec l’arrivée de la 5G, la numérisation avec les technologies actuelles ne suffit plus pour atteindre le niveau de vitesse requis, souligne la même source.

Ceci étant, poursuit le communiqué, cette invention vient pour permettre de numériser les informations à transmettre beaucoup plus rapidement en réduisant le nombre de transistors utilisés, ce qui permet d’accélérer la transmission de données sur les réseaux de télécommunications 5G et au-delà.

Ceci signifie l’amélioration de nombreux domaines scientifiques et technologiques dans les télécommunications, la santé, l’intelligence artificielle, le Big Data, la robotique, Internet des objets, les villes intelligentes, les maisons intelligentes, les véhicules autonomes…, expliquant que, par exemple, en utilisant cette invention dans l’espace, la transmission de données de Mars à la Terre peut parvenir à destination 10 minutes plus tôt par rapport aux solutions existantes.

Cette invention peut être praticable dans tous les équipements électroniques qui utilisent le son, les images, la vidéo ou toute autre information analogique qui doit être envoyée sur des réseaux 5G ou futurs réseaux de télécommunications : Smartphones, ordinateurs, robots, satellites, navettes spatiales, avions, caméras et autres capteurs.

(Avec MAP)