La 5G et les médias, l’exemple de la Chine

5G Telecoms

La 5G ne cesse de réaliser des prouesses inégalées en Chine touchant tous les aspects de la vie dans ce pays le plus peuplé du monde.

Les médias, un secteur au cœur des transformations que connaît le pays, est l’un des plus touchés par la 5G. Les professionnels étant plus que jamais confrontés à l’exigence de s’adapter aux nouvelles technologies pour offrir un contenu en phase avec la nouvelle réalité. La question a été passée au peigne fin par des experts prenant part à un forum international tenu récemment dans la ville chinoise de Harbin, un hub industriel au nord-est de la Chine.

Saisir les opportunités offertes par la 5G pour créer des contenus plus interactifs et plus influents était le thème central des débats. Les efforts déployés par la Chine pour créer le plus grand réseau 5G au monde forme le socle pour la mise au point de solutions innovantes qui peuvent être utilisées dans la communication de masse, ont indiqué les experts.

La révolution technologique rendue possible par la 5G est devenue une force motrice pour remodeler les médias et, partant, l’opinion publique, indique, dans une déclaration à la MAP, Du Zhanyuan, président du China International Publishing Group. D’après lui, les pas franchis par la Chine dans le domaine du développement des infrastructures de l’information positionnent le pays pour influencer les tendances de la communication à l’échelle mondiale.

Selon des chiffres officiels publiés en juin dernier par le ministère de l’Industrie et des Technologies de l’information, le réseau 5G chinois comptait 1,85 million de stations de base et 455 millions d’abonnés mobiles. Dans le cadre de leur stratégie de développement du secteur, les dirigeants chinois ont fait en sorte que les médias soient parmi les premiers secteurs transformés par la 5G. Le but est clair. Avoir l’impact le plus positif et le plus large au sujet de toutes les questions notamment de développement, en interne, et projeter l’image d’une Chine nouvelle et ouverte sur le monde, en externe.

L’évolution fascinante de la 5G en terre chinoise a offert, dans ce contexte, le terrain fertile pour le foisonnement des applications de communication de masse. WeChat demeure la plus populaire d’entre elles. Connue sous l’appellation « Weixin », ou micro-message en mandarin, WeChat dispose de fonctionnalités similaires à celles du WhatsApp, la start-up de la Silicon Valley, rachetée par Facebook à 19 milliards de dollars. Avec plus de 1,24 milliards d’utilisateurs, basés principalement en Chine, selon les chiffres de 2022, WeChat se distingue par son caractère plus polyvalent, offrant divers services aux abonnés : de l’envoi de textes, de photos et de vidéos aux services de santé en passant par la réservation et le paiement de transports publics.

La popularité de l’application a dépassé les individus, les entreprises et même le gouvernement utilisant l’application, développée par le géant chinois de l’Internet Tencent, pour leurs communications internes et publiques. Les médias conventionnels dans le pays ne restent pas à l’écart de cette vague déferlante.

Le China Daily, qui a réussi à s’imposer comme le quotidien anglophone le plus suivi du pays depuis son lancement en 1981, exploite à fond la nouvelle technologie. Un choix qui a permis au journal de porter le nombre de ses lecteurs à plus de 400 millions A la faveur d’une exploitation accrue des nouvelles technologies, le journal se projette à l’international. Plus de 36 millions de lecteurs de 180 pays, à la recherche d’informations sur la Chine et la région d’Asie orientale, ont téléchargé l’application du journal entre 2021 et 2022.

Le China Daily a également des comptes sur des réseaux sociaux bien connus tels que Sina Weibo, WeChat, Facebook et Twitter. Fin avril 2022, les abonnés Facebook du journal ont atteint 104 millions et ceux de Twitter 4,25 millions. Sun Shangwu, rédacteur en chef du China Daily, affirme, également dans une déclaration à la MAP, que la publication voit en la révolution 5G une opportunité de promouvoir l’innovation dans le secteur de la communication. China Daily exploite activement la technologie numérique pour promouvoir ses produits et rendre le contenu plus interactif, mobile et visuel pour la communication non seulement au niveau national mais en direction du monde.

« À l’ère de la 5G, le taux de transmission des informations signifie que les vidéos remplaceront le texte comme principale forme de communication », fait-il observer. La 5G et l’intelligence artificielle vont continuer à remodeler les médias qui seront de plus en plus appelés à être plus immersifs, plus intelligents et plus connectés, ajoute-t-il. A l’instar du China Daily, la quasi-totalité des mainstream médias en chine, comme la chaîne publique d’information CCTV, se sont lancés dans l’univers de la 5G pour rester en phase avec la nouvelle donne et continuer à faire partie de ce vaste processus d’ouverture amorcé par cette deuxième puissance économique mondiale en quête de davantage d’influence.