Inwi ouvre les portes de son 4e Datacenter

Le site dédie une surface de 1000 m2 pour le stockage de données. Il a été conçu et certifié selon la norme TIER III par Uptime Institute. Inwi en profite pour plaidoyer en faveur du «cloud souverain».

Inwi a inauguré, mardi 15 janvier, à Rabat Technopolis, son 4e Datacenter au Royaume. Il offre la plus grande superficie dédiée au stockage de données au Maroc avec une salle blanche de 1000 m2, extensible à 2000 m2 à terme car l’opérateur prévoit dans ses plans de meubler une deuxième salle de la même proportion, et chaque salle peut contenir 240 baies informatiques. En somme, l’offre d’hébergement d’Inwi repose sur 4000 m2 de surface IT.

L’investissement était à la taille du résultat escompté. Les travaux de construction et d’équipement ont duré 15 mois, soit 300 000 heures de travail. Le site a englouti plus de 1000 tonnes d’acier et de 10 000 m3 de béton, et 40 km de câbles ont été nécessaires pour raccorder l’ensemble des installations.

Conçu et certifié selon la norme TIER III par Uptime Institute (référence mondiale en la matière), le Datacenter propose des offres de cloud public et d’hébergement physique à la demande. Il est équipé de deux connexions indépendantes en fibre optique, dans le but d’accélérer et de sécuriser l’accès aux données stockées, et doté d’un système de climatisation de dernière génération (refroidissement de type freecooling adiabatique) pour de meilleures performances énergétiques.

Sachant que la connectivité permanente à la base de données est un must pour l’entreprise d’aujourd’hui, et que son interruption peut coûter cher, l’opérateur télécoms promet à ses clients «les plus hauts niveaux de résilience, de connectivité et de disponibilité». Pour pallier les désagréments des pannes ou des coupures de courant, la nouvelle infrastructure offre une multitude d’avantages, à leur tête la redondance de l’ensemble des équipements stratégiques (chaînes électriques, climatisation, connectivité réseau, etc.) et les plateformes de Cloud Disaster Recovery. Et pour sceller la question du fonctionnement continu, l’infrastructure est alimentée par deux transformateurs (chacun générant 1250 kva) secourues par deux groupes électrogènes, garantissant ainsi 200 heures d’autonomie.

Une sécurité optimale des données stockées

Dans un environnement où une majorité d’entreprises choisissent d’externaliser le stockage de leurs données pour des raisons de coûts, ces dernières développent progressivement des critères de sélection rigoureux dans le choix de l’hébergeur. «Les entreprises marocaines, qu’elles soient grandes ou petites, ont besoin de s’appuyer sur des infrastructures et des solutions leurs assurant la meilleure sécurité de leurs données», a déclaré à cette occasion Nadia Fassi-Fehri, PDG de Inwi. C’est ainsi que le Datacenter est équipé d’un poste central de sécurité de plus de 50 caméras de surveillance, d’un système de contrôle d’accès et d’un autre d’anti-intrusion et de détection de présence. Le matériel de contrôle et de surveillance est sophistiqué pour un service continu (24h/24 et 7j/7). De plus, l’opérateur en assure la supervision redondée sur le site central de supervision à Casablanca.
L’argument de la «souveraineté de la Data», ou l’édification d’un cloud souverain qui hébergera la totalité des données informatiques au Maroc sur un site identifié et sécurisé, est également avancé par l’opérateur. «La construction d’un cloud souverain permet également à notre pays d’améliorer la compétitivité et l’attractivité de son économie», poursuit Mme Fassi-Fehri.

Renforcer l’offre «Business» et «Cyber-défense»

Cet investissement sert grandement à l’expansion de l’offre Inwi Business. Cette dernière s’appuie sur des solutions d’hébergement dans des espaces dédiés ou en colocation dans des espaces mutualisés, en promettant le même taux de disponibilité et un service de contrôle et de monitoring similaire pour tous (vérification de l’état des équipements, du câblage, des périphériques). Inwi Business propose des solutions d’hébergement de type IaaS (Infrastructure as a Service) à base de VDC (centres de données virtuels). En matière de sécurité, l’opérateur s’est associé à des fournisseurs de solution de renom (Palo Alto Networks, Arbor Networks, Symantec et Ineos) pour compléter son offre business avec une autre norme sécuritaire, «Inwi Cyber Défense», déclinée en trois offres (SOC Inwi Business, Business Protect et Managed anti-DDoS).