Commune de Casablanca. 7 millions de DH pour des réseaux informatiques

Pour mettre en place des réseaux informatique au siège de la commune et les 16 arrondissements de la ville, la commune Casablanca va investir 7 millions de DH.

Casa Prestations a lancé un appel d’offre pour “la mise en place de réseaux informatiques pour la commune et les 16 arrondissement de la ville de Casablanca”, selon un avis de la SDL, dont l’ouverture des plis a été effectué le 1 août. Ce marché sera exécuté pour un montant total d’un peu plus de 7 millions de DH, qui répartis sur 4 lots : 1.620.000,00 DH ; 1.747.000,00 DH ; 1.620.000,00 DH et 2.181.000,00 DH.  

Ce projet porte, selon Najib Ouradi, directeur de Casa Numeric relevant de la SDL, sur “la mise en oeuvre du schéma directeur de transformation numérique” de la capitale économique. Ce dernier, ajoute-t-il, est étalé sur “cinq ans, dont la première année est dédiée entre autres à la mise en place des infrastructures, à savoir les réseaux locaux”. Il consiste également, selon le responsable, à “mettre au sein du siège de la commune et les 16 arrondissement des équipements actifs (switchs, firewalls…) et passifs (câblage), à même de supporter les applications qui seront déployées prochainement”. Qualifié de “structurant”, ce projet à pour objet de “donner accès au réseau interne et à internet aux agents de la commune de Casablanca”.

A en croire le responsable “la supervision du matériel informatique -à travers les réseau local et étendu-, notamment les imprimantes, qui ont un coût d’exploitation important, permettra d’optimiser les charges, et de responsabiliser les utilisateurs du SI”. 

Quel profit pour les Casablancais ? 

Le responsable de Casa Numeric avance que l’année 2019 sera marquée par “la mise en oeuvre des services destinés aux citoyens”. Il en cite des exemples : “la dématérialisation des services : légalisation de signature/copie certifiée conforme et refonte du portail avec architecture orientée services pour les citoyens”. 

Il ajoute que “ces applicatifs multi canal seront mis à disposition au citoyen, et traités en back office par des moyens informatiques interconnectés, à travers les réseaux locaux dans un premier puis un réseau métropolitain dans une phase ultime”. 

Le budget est-il justifié ? 

Le directeur de Casa Numeric nous a confié que “l’estimation a été faite en collaboration avec un bureau d’étude spécialisé”. Selon lui, “le budget a été estimé au plus juste, et correspond à une obligation de mise en place d’une brique de type infrastructure de la Commune de Casablanca, qui représentera par la suite un retour sur investissement”. 

Le déploiement du projet 

Réparti sur quatre parties, le contrat est doté d' »une clause d’exclusion, pour avoir quatre adjudicataires différents et paralléliser les travaux”. Il précise également qu’un “autre appel d’offre a précédé, il correspond à la mise en place de salles informatiques au niveau des 17 sites à travers des Micro Datacenters, qui permettront de minimiser les travaux de génie civil nécessaires et de mieux sécuriser les équipements”. Pour ce dernier appel d’offre, le montant estimé est 4.868.000,00 DH.