Préscolaire: 8.000 futurs éducateurs en formation

Prescolaire les creches

Le nouveau programme de formation en préscolaire vise la formation de 8.000 éducatrices et éducateurs, dont 98% de femmes, dans la perspective de la rentrée scolaire 2022/2023.

Cette formation, étalé sur 11 semaines jusqu’à la mi-septembre, cible 5.000 éducateurs récemment embauchés et 3.000 exerçant dans les établissements d’enseignement, indique-t-on auprès de la Fondation marocaine de promotion de l’enseignement préscolaire (FMPS).

D’après la FMPS, une association à but non lucratif créée en 2008, 52% des futurs éducateurs disposent d’un BAC+2 et plus et 48% d’un baccalauréat.

Dans une déclaration à M24, la chaîne d’information en continu de la MAP, le responsable provincial de la FMPS, Khalil Jeddi, a affirmé qu’un total de 400 formateurs ont été mobilisés, il s’agit d’éducateurs confirmés ayant plus de 5 ans d’expériences engagés dans le préscolaire. La pédagogie développée par les formateurs s’appuie sur le principe de la « formation-action » qui puise dans la réalité concrète du métier de l’éducateur, a-t-il ajouté.

Les formations prodiguées, en partenariat avec l’association Atfale et l’Institut français, se fixent pour priorité d’aiguiser les capacités des formateurs et d’améliorer leurs performances, avec un accent particulier sur l’éducation inclusive.

À Salé, un centre de formation aménagé au Lycée collégial Al Jahed à Salé accueille 250 futurs éducateurs en préscolaire, prévoyant au total 400 heures de séances de formation, dans les divers domaines d’intérêt pour l’enfant (développement et l’épanouissement de l’enfant, animation et mises en œuvres des activités pédagogiques, gestion d’une classe préscolaire…).

Cette formation, lancée le 15 juillet dernier, a vu le jour conformément à un accord entre la FMPS et l’Académie régionale d’éducation et de formation (AREF) de Rabat-Salé-Kénitra, a précisé M. Jeddi, faisant savoir que la formation permettra aux bénéficiaires, grâce aux nouveaux modules, d’élaborer et de conduire une action éducative adaptée aux jeunes enfants et de les aider à s’épanouir et à développer leur éveil et leur créativité.

Initiée au niveau national dans 60 provinces, l’action de formation a pour objectif d’améliorer la qualité de l’éducation préscolaire et d’assurer l’égalité des chances entre les différentes régions, a-t-il noté.

Le programme mis en œuvre comprend deux volets: un volet théorique permettant à l’éducateur de s’informer sur les caractéristiques psychologiques et cognitives de l’enfant ainsi qu’un volet pratique centré sur les techniques d’accueil, d’animation et d’aménagement des espaces d’activités, de jeux et de temps libre pour les enfants, a, de son côté, fait savoir dans une déclaration à M24, Fatima Dafquih, formatrice.

D’autre part, la préparation de futurs éducatrices et éducateurs en préscolaire représente une étape essentielle pour s’ouvrir sur l’environnement physique et social des enfants, a indiqué, dans une déclaration similaire, Mounia Elmaanaoui, bénéficiaire du programme de formation, soulignant qu’il s’agit aussi de transmettre les principes de base de la pédagogie préscolaire et de les initier à la vision pédagogique et aux divers types d’activités à concevoir.

La FMPS est une association a but non lucratif, dotée de l’utilité publique depuis décembre 2009. Elle a été créée en 2008 a l’initiative du Conseil Supérieur de l’Enseignement et en collaboration avec le ministère de l’Éducation nationale, le ministère de l’Intérieur et la Fondation Mohammed VI de promotion des œuvres sociales de l’Education-Formation.