Enseignement : «Nous avons beaucoup de créateurs d’entreprises parmi nos lauréats»

Les étudiants UPM ont ainsi accès à l’apprentissage de près de 15 langues étrangères en ligne et à plus de 10 000 formations dans les domaines du leadership et du management.

Mohamed Knidiri Président Académique de l’Université Privée de Marrakech
Mohamed Knidiri
Président Académique de l’Université Privée
de Marrakech

L’UPM est connue pour la richesse, mais aussi pour la diversification de ses filières. Comment arrivez-vous à adapter ces formations aux besoins du marché de travail ?

Notre volonté affichée et exprimée depuis l’ouverture du campus il y a 10 ans est d’accompagner les développements et programmes structurants du Maroc à travers la formation de ressources humaines qualifiées et de haut niveau permettant de créer de la richesse dans le pays et capables de répondre aux exigences des entreprises dans un contexte national et international.

Depuis 10 ans, ce sont donc 6 pôles de formation qui ont été mis en place dans les domaines de l’hôtellerie et du tourisme, du management, de l’ingénierie, de la santé, du sport et des arts, de la culture et des multimédias. Ce sont ainsi plus de 60 programmes diplômants de Bac+3 à Bac+5 que nous dispensons.

Ces programmes sont donc clairement réfléchis et mis en place en concertation avec les professionnels. Pour ne citer que deux exemples probants parmi tant d’autres, je parlerais de la formation en Management en hôtellerie internationale que nous dispensons en double diplôme avec Vatel France et qui accompagne la vision 2020 et la formation ingénieur spécialisé en énergies renouvelables qui permet d’accompagner la politique ambitieuse du Royaume de réduire sa dépendance énergétique et de se positionner parmi les leaders mondiaux du développement de l’économie verte.

Adapter les formations aux besoins du marché passe également par la mise à disposition d’outils d’apprentissage. Nos laboratoires d’ingénierie NTIC, Génie civil, Agro-industrie ou encore Santé disposent d’équipements de haut niveau permettant la mise en pratique des acquis théoriques.

Nos étudiants en hôtellerie quant à eux disposent du seul hôtel d’application au Maroc et de 5 ateliers de simulation et d’une cuisine d’application.

Mais répondre aux besoins des entreprises ne se limite pas seulement à la mise en place des programmes idoines mais également à développer les savoir-être et savoir-faire de nos étudiants et futurs lauréats. Pour ce faire, nous avons pris le parti d’une pédagogie par l’action qui consiste à la mise en pratique des acquis théoriques de l’étudiant. Ceci se concrétise notamment à travers les stages obligatoires qui jalonnent les années d’études de l’ensemble de nos étudiants, les projets de développement professionnel obligatoires, menés sous encadrement pédagogique, de l’accompagnement et du coaching personnalisé qui permettent d’amener le futur lauréat vers la concrétisation de son projet professionnel, les études de cas, les visites d’entreprises, les conférences métiers ou encore la formation en alternance.

Toutes ces actions permettent à l’étudiant de construire une expérience et donc un CV solide avant même l’obtention de son diplôme, ce qui leur facilite grandement l’intégration sur le marché de l’emploi.

Avec le développement sans cesse croissant du digital, de quelle manière vous adaptez-vous à ces évolutions, et ne comptez-vous pas mettre à la disposition des étudiants qui le souhaitent des formations en ligne?

Cela fait quelques années déjà que l’Université privée de Marrakech a introduit les nouvelles technologies au sein de son campus à travers notamment les plateformes E-learning.

Nous avons développé notre propre LMS – Learning Management System sur lequel les enseignants déposent leurs cours et développent des contenus. Ce LMS nous permet également d’héberger des plateformes d’apprentissage e-learning reconnues au niveau international.

Les étudiants UPM ont ainsi accès à l’apprentissage de près de 15 langues étrangères en ligne et à plus de 10 000 formations dans les domaines du leadership et du management. Nous avons également mis en place une Médiathèque numérique, un concept «nouvelle génération». Cet espace est dédié à la découverte et à l’échange entre étudiants et enseignants.

Quel type d’activités extra-scolaires proposez-vous aux étudiants et jusqu’à quel point ces activités aident-elles à faciliter l’apprentissage et à développer les aptitudes des étudiants?

L’UPM encourage fortement les activités para-universitaires. Elles participent en effet au développement des personnalités et sont également un moyen de se confronter à ce que sera la vie dans l’entreprise : conduite de projet, recherche de financement, gestion d’équipe, gestion de conflits,…

Cette implication trouve son cadre dans les actions menées avec le BDE ou de manière individuelle. Dans les deux cas, le corps pédagogique ou la cellule événements accompagnent les étudiants dans la réalisation de leurs actions à caractère social, caritatif, sportif ou encore entrepreneurial.

Les infrastructures du campus sont très souvent mises à profit pour aider les étudiants à la réalisation de leurs projets.

Au-delà des compétences techniques, ces expériences sont considérées comme formatrices et contribuent à l’insertion professionnelle des lauréats UPM.

Vous organisez fréquemment des rencontres avec des intervenants qui font partie du milieu professionnel. Que permet ce type d’évènements aux étudiants?

Ces rencontres et événements permettent à l’étudiant UPM de se rapprocher encore plus de la réalité du marché. Comme précisé plus haut, nous impliquons les professionnels dans la mise en place des programmes et le partage des savoirs.

Ils animent également des conférences, séminaires et ateliers métiers.

De nombreuses opportunités de rencontres sont ainsi organisées pendant l’année : journées entrepreneuriales, journées marketing, journées de négociation commerciale, ateliers employabilité, ateliers de coaching, le tout organisé ou animé avec ou par des professionnels.

Nous organisons également une journée annuelle de recrutement pendant laquelle les entreprises ont l’opportunité de rencontrer des étudiants et lauréats de l’UPM à la recherche de stages ou d’emplois,

Autant d’occasions qui permettent aux étudiants de se tenir informés des évolutions techniques, scientifiques ou économiques et de se confronter aux réalités du monde professionnel et ainsi faciliter leur employabilité.

Pouvez-vous nous donner une idée sur le taux d’insertion de vos lauréats dans le monde du travail? Et comment évaluez-vous ce taux?

Depuis bientôt 30 ans que nous œuvrons dans l’enseignement supérieur, ce sont plus de 10 000 lauréats, tous parcours confondus, que nous avons formés et qui évoluent aujourd’hui dans de belles carrières, au Maroc comme à l’étranger.

Le taux d’insertion des diplômés des établissements privés est parmi les meilleurs taux d’insertion au Maroc. Plus de 70% de nos diplômés sont embauchés dans les 3 mois suivants la fin de leurs études. Ces résultats sont rendus possible grâce, encore une fois, à l’expérience professionnelle acquise par nos lauréats pendant la durée de leurs études à l’UPM et le développement des différents savoirs nécessaires dans l’entreprise. Le reste de nos lauréats s’insère dans les 6 mois qui suivent la fin de leurs études. Nous avons également la satisfaction d’avoir beaucoup de créateurs d’entreprises parmi nos lauréats.

Cette évaluation est permise grâce aux liens que nous entretenons avec le réseau des lauréats et l’accompagnement que nous faisons de nos étudiants jusqu’à la fin de leur cursus.