Zam-Zam Cola interdite en Arabie Saoudite

L’information a fait la une des journaux en Arabie Saoudite et dans les pays du Golfe : la marque iranienne de boissons gazeuses, Zam-Zam-Cola (qui existe depuis 1954), a été officiellement interdite sur le territoire saoudien. Raison invoquée : une fatwa a été prononcée par le Conseil des ouléma à l’encontre de la marque.
Le nom Zam-Zam est sacré et ne peut être commercialement exploité. Publiée initialement par le périodique Al Eqtisadiah, l’information a été confirmée par des sources officielles puis relayée par d’autres journaux. Le journal saoudien Al Watan a rapporté, à ce titre, qu’une cargaison de dix containers avait été bloquée par la douane.
La société Al Majarra, chargée de commercialiser la marque en Arabie Saoudite, se serait défendue en arguant que d’autres marques sur le marché saoudien utilisent des noms à connotation religieuse comme Marwa, Safa, Makkah Water.
Les responsables de la compagnie sont d’autant plus gênés qu’ils ont déjà investi près de 24 millions de Riyals saoudiens (72 millions de DH) pour promouvoir la marque et la signature des contrats avec un réseau de distributeurs.
Pour le Maroc, l’arrivée de la marque Zam Zam-Cola était annoncée depuis plusieurs mois. Interrogés par La Vie éco sur les déboires de la marque en Arabie Saoudite, les responsables de Radi Holding, société détentrice de la carte iranienne au Maroc et en Afrique, ont qualifié ces informations, pourtant confirmées, d’«intox et de machination pour casser la marque car elle est d’origine iranienne»