Vous avez oublié l’Algérie !

Dans votre livraison du 5 mars, vous avez publié un article sur le séisme d’Al Hoceima (page 12), à l’intérieur duquel, bien en vue, figure la liste des pays qui ont envoyé de l’aide au Maroc.
Quelle ne fut ma surprise, en parcourant la liste, de constater que l’Algérie, dont l’aide fut parmi les plus importantes et parmi les premières à arriver sur les lieux du drame, n’y figurait pas ! Je voudrais bien croire qu’il ne s’agit que d’un simple oubli. Mais, enfin, mentionner le lointain Brunei et oublier de citer son voisin immédiat, pardonnez-moi mais ça sent l’oubli volontaire.
Lorsque la Samir a flambé en novembre 2002, l’Algérie (et c’est tout naturel) avait non seulement dépêché des ingénieurs et des techniciens pour aider à la remise en marche de la raffinerie, mais également envoyé du gaz par route.
C’est toujours regrettable de devoir faire de la publicité autour de ce que l’on fait («Fais du bien et oublie-le», dit la sagesse populaire), en particulier entre deux pays que très peu de choses divisent, mais dans le contexte qui est le nôtre, n’est-ce pas, toute action positive mérite à mon avis d’être mise en valeur.