Voiture économique : Fiat jusqu’à  quand ?

la convention sera-t-elle prorogée?
Le sort de la Somaca était scellé depuis quelques mois. Nous avons été les premiers à  l’annoncer (notre une du 16 mai 2003).

Avec l’arrivée officielle de Renault, le sort de Somaca est assuré. Mais celui de Fiat Auto Maroc reste en suspens car on ne sait pas encore comment les choses évolueront en attendant que Renault entame ses activités, fin 2005. En d’autres termes, il s’agit de savoir si la convention pour la voiture économique liant Fiat et l’Etat sera reconduite ou non, après son expiration en décembre prochain. Selon des sources, tant à Rabat qu’à Casablanca, elle le sera effectivement, ou du moins rien n’empêche qu’elle le soit, mais seulement jusqu’à fin 2005. Car, à partir de cette date, Renault commencera à produire sa voiture familiale L90. Une source à Renault Maroc confirme qu’à partir de 2006, il n’y aura pas de convention autre que celle signée avec le constructeur français, à l’exception de celle concernant les véhicules utilitaires légers.
Le PDG de Fiat auto Maroc, Bruno de Mori, lui, tout en refusant de commenter cette information, explique que le projet de Fiat de produire, à partir de mars 2004 (date de lancement mondial), la nouvelle Palio tient toujours moyennant toutefois «quelques scénarios» dont il ne veut pas parler pour le moment. On sait néanmoins que ce projet nécessiterait, comme Fiat l’avait d’ailleurs demandé, la reconduction de sa convention jusqu’en 2008. Ce qui, en toute logique, n’est désormais plus possible.
Dans quelles conditions le constructeur italien pourrait-il alors continuer à fabriquer ses véhicules ? Nul n’est en mesure de le dire pour le moment, pas même M. de Mori. Pourtant, selon un responsable à Rabat, «les choses sont claires: Fiat peut continuer à produire ses véhicules économiques jusqu’à la fin 2005 et, à partir de là, soit elle trouve un arrangement avec Renault, soit elle se transforme en importateur, dans les mêmes conditions que tous les autres». Est-ce aussi simple ?