Véhicules en WW pendant des mois

Ceux qui ont acheté des voitures neuves récemment et qui attendent leurs cartes grises l’auront certainement remarqué : le délai d’obtention de ce document auprès des centres d’immatriculation automobiles, appelés communément services des mines, est de plus en plus long. Certains clients attendent non pas des semaines mais des mois pour l’avoir. Résultat : des véhicules qui roulent avec des plaques WW pendant des mois.
Pourquoi de tels retards alors que le nouveau système de cartes à puces, automatisé, est censé être plus performant ? Tout en confirmant l’existence de retards, le service concerné au ministère de l’équipement et du transport n’en essaie pas moins de les minimiser. On explique que ces retards ne sont pas dûs à une lenteur dans le processus de fabrication des fameuses cartes grises et que, dans le pire des cas, le retard atteindrait deux mois et n’a pas de conséquences fâcheuses sur l’activité des entreprises de transport ou autres. En effet, explique ce responsable, les dossiers des véhicules professionnels sont traités en priorité par les centres. Ensuite, ajoute-t-il, ce que ne savent pas les citoyens, c’est qu’ils peuvent au moment du dépôt du dossier du véhicule, obtenir le numéro d’immatriculation avant même que le document ne soit prêt. Ils peuvent, par conséquent, payer les droits et taxes afférents au véhicule et rouler en toute légalité.