USFP : la guerre des clans

Ce qui se passe actuellement au sein de l’USFP montre à  quel point l’image et la santé de nos partis politiques sont tributaires d’une poignée de personnes.

Ce qui se passe actuellement au sein de l’USFP montre à quel point l’image et la santé de nos partis politiques sont tributaires d’une poignée de personnes. Il a suffi que le patron ne soit plus là pour que des luttes intestines pour le pouvoir se déclarent au grand jour. Si simplement c’était un débat autour d’idées, d’idéologies ou de projets. Il n’en est rien. La course au poste de premier secrétaire a l’air de tourner simplement à une vulgaire bagarre entre deux clans rien que pour avoir le leadership. Vulgaire bagarre, car elle n’enrichit pas le parti, elle n’apporte rien à ses militants en termes d’idées, de concepts. Nos hommes politiques, de surcroît d’un des plus grands partis, nous donnent la preuve s’il en était encore besoin, que le champ politique a besoin d’une véritable révolution culturelle.