Une offre… «exceptionnelle de mauvaise foi»

Des retraités et agents du secteur public ont été agréablement surpris de se voir proposer cette semaine – par voie d’annonce presse de la part d’une grande société de crédit à  la consommation, de prendre un crédit de 11 000 DH

Des retraités et agents du secteur public ont été agréablement surpris de se voir proposer cette semaine – par voie d’annonce presse de la part d’une grande société de crédit à la consommation, de prendre un crédit de 11 000 DH et de le rembourser en 12 mensualités de 925 DH. Le texte de l’annonce vous invite à sourire, vous allez bénéficier d’une «offre exceptionnelle» qui consiste à payer sur des échéances courtes et «au moindre coût». Bien entendu, et comme le veut le marketing, les termes «exceptionnelle» et «moindre coût» sont en gros caractères et en rouge, impossibles à rater.

Attiré, vous faites le calcul. 925 DH par mois sur 12 mois, cela fait 11 100 DH à payer pour un crédit de 11 000 DH. Intéressant en effet, sauf que… un petit renvoi, écrit en caractères minuscules, vous informe que les frais de dossier sont de 965 DH. Près de 1000 DH en frais pour un crédit de 11 000 ! Vous refaites le calcul. Au final, pour 11 000 DH de crédit, vous aurez déboursé 11 100 DH + 965 DH, soit 12 065 DH, soit encore un taux annuel de 9,68%. Où est passé le moindre coût ? De quoi sourire en effet quand on sait que, si la société reste dans la légalité, son message dans les termes utilisés est trompeur et ce d’autant qu’en prenant un crédit normal à ce taux, vous auriez payé des intérêts répartis sur 12 mois alors que, dans le cas présent, ces «frais de dossier» anormaux sont défalqués cash et à l’avance des 11 000 DH que vous devriez percevoir. Souriez encore ! Si vous prenez un crédit de 55 000 DH sur 84 mois à la même société, les frais de dossier ne sont que de 308 DH. Pourquoi cette différence ? Et dire que l’on s’adresse à des retraités ! C’est plutôt à pleurer…