Une nouvelle procédure pour protéger les témoins

Sur proposition de l’Instance centrale de prévention contre la corruption (ICPC), le gouvernement vient de soumettre aux parlementaires un projet de loi qui introduit une nouvelle procédure judiciaire pour les personnes en relation avec des affaires de corruption, d’abus de pouvoir et autres du même genre. Les personnes concernées sont les témoins, les individus ayant fait des dénonciations ou encore les experts travaillant sur ce type d’affaires. Le projet déposé le 10 mai est actuellement examiné par la Commission justice, législation et droits de l’homme.