Une feuille de route pour les communes

La direction générale des collectivités locales (DGCL), du ministère de l’intérieur, a donné rendez-vous le 20 avril à  des centaines de conseillers communaux et présidents de communes. Objet de la rencontre : donner aux élus la nouvelle vision

La direction générale des collectivités locales (DGCL), du ministère de l’intérieur, a donné rendez-vous le 20 avril à des centaines de conseillers communaux et présidents de communes. Objet de la rencontre : donner aux élus la nouvelle vision du ministère de ce que devraient être les communes de demain. Un document expliquant la feuille de route à l’horizon 2015 en matière de gestion communale sera distribué : profil type du futur élu, fonctionnement idéal d’une commune, nouveaux rôles de son président et nouveau rôle également de l’Etat qui se positionne désormais plus comme régulateur que tuteur…, tout cela, bien sûr, avec comme toile de fond les textes qui viennent d’être publiés au Bulletin officiel donnant plus d’autonomie financière aux communes.
Au passage, le ministère en profitera certainement aussi pour faire passer quelques pilules. C’est le cas, par exemple, de l’élargissement des attributions des secrétaires généraux des communes qui sont, en fait, des fonctionnaires désignés par le ministère de l’intérieur. L’idée du ministère est simple : pour qu’un président de commune puisse réellement jouer son rôle politique et de planification stratégique, il faut qu’il puisse se libérer des tâches de gestion administrative quotidienne souvent lourdes et prenantes. La DGCL envisage de recruter des profils de haut niveau. Où trouvera-t-on de bons profils et a-t-on les moyens de les payer ?