Une femme élue vaut quatre hommes !

L’Intérieur récompense les candidatures féminines.

Le chiffre n’est pas encore officiel, mais la cagnotte distribuée aux partis au titre des élections communales du 12 juin 2009 s’annonce conséquente : 150 millions de DH alloués aux formations politiques, soit 30 MDH de plus qu’en 2003.  A l’origine de l’augmentation, les mesures d’encouragement destinées aux candidatures féminines. En effet, la deuxième tranche de l’aide (50% du total) devrait être distribuée à la fois en fonction du nombre total de sièges remportés et du nombre de sièges remportés par les femmes dans les circonscriptions ordinaires non réservées aux femmes telles que prévues aux articles 198 et 199 du code électoral. A ce détail près que, dans la formule de calcul, la prime aux sièges remportés par les femmes sera multipliée par un coefficient 4. En d’autres termes, aux prochaines élections communales, une candidate victorieuse dans une circonscription ordinaire, devrait rapporter à son parti 5 fois plus d’aide qu’un candidat élu (nombre de sièges et siège féminin). Les mesures d’encouragement destinées à ces dames ne s’arrêtent pas là puisqu’ il est désormais question de créer un fonds d’appui pour la promotion de la représentativité des femmes. Le fonds est destiné à allouer un soutien financier aux programmes visant, selon le décret, «le renforcement des capacités de représentativité des femmes et des actions y afférentes». Créditée d’un premier budget de 10 millions de DH, la structure devrait poursuivre ses activités au-delà de cette année, la loi prévoyant l’intégration de son financement dans le Budget annuel de l’Etat.