Un tramway pour Rabat

A l’instar de Casablanca qui continue encore de cogiter (cela dure depuis plus de vingt ans) sur son projet de métro, la capitale, Rabat, commence de son côté à  envisager sérieusement un réseau de tramway.

A l’instar de Casablanca qui continue encore de cogiter (cela dure depuis plus de vingt ans) sur son projet de métro, la capitale, Rabat, commence de son côté à envisager sérieusement un réseau de tramway. En effet, optant pour une stratégie moins bruyante, la capitale du Royaume passe du stade de la réflexion à celui de l’action. La Vie éco a appris, de source bien informée, que dans le cadre du plan d’aménagement de la vallée du Bou Regreg, qui comprend des projets multidimensionnels relatifs au transport et à l’urbanisme (y compris la réalisation d’un tunnel sous les Oudayas), le conseil de la ville de Rabat a sollicité, auprès du ministère de l’Equipement, l’adjonction d’une étude de réalisation d’un réseau de tramway reliant les deux rives du Bou Regreg. Le ministère en question a demandé à un bureau d’études et d’ingénierie de la capitale de mener les premières investigations pour répondre à la question de savoir si oui ou non un tel projet est viable. Bien entendu, un des aspects qu’il faudra approfondir est celui du coût. A l’heure actuelle, aucun chiffre n’a encore filtré sur l’enveloppe nécessaire au financement d’un tel projet. Mais l’on sait que le projet métro de Casablanca n’arrive pas à voir le jour à cause, justement, du coût élevé qu’il engendrerait pour la ville.
Cela dit, sur le plan technique, la seule chose dont on peut être sûr concerne le tracé. Il est, en effet, indiqué qu’à la demande du Conseil de la ville, l’itinéraire devra obligatoirement passer par le pont Moulay El Hassan, le plus ancien sur le Bou Regreg à relier Rabat et Salé