Un tapis de 4 000 DH vendu sept fois son prix !

Le ministre du tourisme, Mohamed Boussaïd, a reçu une réclamation inattendue d’un touriste français. Ce dernier, durant son séjour au Maroc, avait acheté un tapis au prix faramineux de 28 000 DH, certainement convaincu par un bazariste qu’il s’agissait là d’une pièce rare. Une fois rentré chez lui, notre touriste s’est rendu compte de l’arnaque en découvrant que sa pièce «rare» ne valait pas plus de… 4 000 DH ! Le ministre a pris l’affaire très au sérieux et a demandé à ce que des investigations soient menées, notamment en collaboration avec le secrétariat d’Etat chargé de l’artisanat. Malheureusement, dans de pareils cas, il y a un vide juridique et rien n’est prévu. Ce n’est pas de la sorte qu’on atteindra nos 10 millions de touristes.