Un Marocain en Formule 1 ?

mehdi bennani s’attaque déjà  au gp2

L’aventure continue pour Mehdi Bennani, le jeune et brillant pilote marocain. Après avoir tutoyé, tout au long de la saison, les premières places du podium lors des compétitions de la série BMW-Asie, Mehdi s’apprête à relever un autre défi en compagnie d’une coéquipière particulière : sa mère. Tous deux vont, en effet, constituer le seul équipage marocain participant au prochain Rallye Paris-Dakar (décembre 2004). La voiture à bord de laquelle les deux pilotes marocains effectueront le rallye n’a pas encore été choisie. D’après le staff de Mehdi, il s’agira probablement d’une japonaise (Mutsubishi ou Toyota), qui a déjà fait ses preuves lors des compétitions internationales. Pour ce qui est des sponsors, plusieurs entreprises marocaines ont été approchées et ont, pour quelques-unes d’entre elles, déjà donné leur accord de principe. Parmi les entreprises approchées figurent Maroc Telecom, la BMCE et l’ONMT.
D’autre part, Mehdi Bennani envisage de participer l’année prochaine au grand prix GP2 en Grande-Bretagne, considéré comme le tremplin incontournable vers la prestigieuse Formule 1. Reste à dénicher de gros sponsors car il faut savoir que, pour une participation au GP2 seulement, il faut un budget de 800 000 à 1 million d’euros, alors que pour pouvoir piloter une F1, le pilote devrait ramener à son écurie un sponsor capable d’allonger 30 millions d’euros.
Pour la série BMW-Asie, les frais de participation du jeune pilote se sont élevés à 500 000 euros supportés principalement, nous signale-t-on, par un don royal et par l’ONMT. Enfin, il faut signaler que cette année, le jeune virtuose marocain a pu faire étalage de tout son talent en conduisant une voiture «d’occasion» qui datait des compétitions de 2003, alors même que tous les autres pilotes disposaient d’une voiture neuve.

Les Bennani mère et fils conduiront sans doute une japonaise pour le Paris-Dakar.