Un cahier des charges pour es sociétés d’intérim

L’Union marocaine des entreprises de travail temporaire (UMETT) vient de finaliser un cahier des charges dans lequel elle fixe les conditions pour l’exercice de cette profession. Outre l’attestation de dépôt de la caution auprès de la CDG, le document exige une attestation d’inscription à la CNSS et un engagement pour le strict respect de la législation du travail. En cas de non-respect de ces obligations, le cahier des charges prévoit des sanctions qui peuvent aller jusqu’au retrait de l’agrément.