Un «bidule» de 350 millions de DH

Le personnel de Wafabank n’aura finalement pas eu le temps de s’adapter au nouveau système d’information Innova, entré en application début janvier et qui a coûté à la banque la bagatelle de 350 millions de DH. Innova est tout simplement… abandonné.
Rappelons qu’au lendemain du rachat de Wafabank par la BCM, Khalid Oudghiri, le nouveau maître à bord avait déclaré que le système acquis en 2003 serait audité et qu’il n’hésiterait pas à provisionner l’équivalent de son coût s’il s’avérait inopérant.
Aujourd’hui, le président Oudghiri est passé aux actes. Des sources à Wafabank nous ont révélé, en effet, que l’utilisation de la nouvelle application Innova est officiellement suspendue depuis le 12 mars et que les exploitants de Wafabank sont revenus, en attendant, à leur ancien système informatique. Selon certains utilisateurs qui ont eu à manipuler le système Innova, présenté comme performant lors de son acquisition, la décision de Khalid Oudghiri se justifie pleinement. Aussi paradoxal que cela puisse paraître, il s’est avéré que le système ne répondait pas de manière totale aux besoins de la banque car il était tout simplement… sous-dimensionné par rapport à ses besoins.
Pourquoi l’avoir alors acquis ? La Vie éco a appris, de source bien informée, que certains cadres et ingénieurs de Wafabank, lors des négociations, avaient soulevé le problème de son inadéquation à la taille de la banque. Mais le produit a fini par être acheté, le fournisseur ayant promis de régler le problème par la suite… La suite on la connaît, 350 MDH à la corbeille