Trois ans pour une autorisation de construire

On ne se fait pas de cadeau entre autorités. Le ministère de l’équipement et du transport attend depuis trois ans l’autorisation du Conseil de la ville de Casablanca pour construire son nouveau centre d’immatriculation de véhicules prévu à l’emplacement de l’ancien bâtiment près du port. Les anciens locaux n’étant plus salubres, le ministère a dû déménager l’activité provisoirement dans le bâtiment de l’ancienne direction des ports, à deux cents mètres de là. Un provisoire jusqu’à quand ? Même le ministre ne sait pas.