Transfert des MRE, le Maroc dans le top ten

Nos MRE, avec 35 milliards de DH de devises transférés chaque année au pays, font-ils exception ? Non, mais ils figurent quand même dans le top ten des résidents à  l’étranger qui transfèrent des devises vers leur pays d’origine.

Nos MRE, avec 35 milliards de DH de devises transférés chaque année au pays, font-ils exception ? Non, mais ils figurent quand même dans le top ten des résidents à l’étranger qui transfèrent des devises vers leur pays d’origine. Un rapport récemment rendu public par la Banque mondiale sur l’émigration apporte des éclairages intéressants à ce sujet. Ainsi, les MRE sont classés 10es dans le monde, avec des transferts prévus pour 2005 de 4,2 milliards de dollars. Les Indiens résidant à l’étranger se classent, eux, premiers en matière de transfert de devises. Ils devraient rapatrier en Inde, cette année, un volume de près de 21,7 milliards de dollars, soit plus de cinq fois les transferts de nos MRE ou encore la moitié du PIB du Maroc. Les Chinois font presque jeu égal avec 21,3 milliards de dollars suivis des Mexicains avec 18,1 milliards.

Fait inattendu : la France figure au quatrième rang avec 12,7 milliards de dollars qui seront transférés en 2005 certainement par les expatriés. Autre surprise : les grands pays d’Europe eux aussi tirent profit de l’émigration. Les ressortissants à l’étranger de l’Espagne, Belgique, Allemagne et Grande-Bretagne rapporteront en 2005 à leurs pays respectivement 6,9 ; 6,8 ; 6,5 et 6,4 milliards de dollars de devises.