Traçabilité du cheptel : 10 millions de têtes à  enregistrer

2,8 millions de bovins, 1,7 million d’ovins, 5,4 millions de caprins et 200 000 dromadaires. C’est le cheptel total qui devra faire l’objet d’une opération de recensement et d’enregistrement menée par l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA). Cette opération devra servir de préalable à la mise en place d’un système national de traçabilité des animaux et de leurs produits. Il faut rappeler que la loi 28-07 relative à la sécurité sanitaire avait rendu obligatoires l’enregistrement et l’identification des animaux depuis l’élevage jusqu’au produit fini. Le système devra être opérationnel en 2011.