TFZ décolle… et se fait certifier

L’information est passée inaperçue : Tanger Free Zone (TFZ) est certifiée Iso 9001 version 2000 depuis janvier 2008. Un argument de poids pour les gestionnaires de la zone en vue de drainer davantage d’investisseurs.

L’information est passée inaperçue : Tanger Free Zone (TFZ) est certifiée Iso 9001 version 2000 depuis janvier 2008. Un argument de poids pour les gestionnaires de la zone en vue de drainer davantage d’investisseurs. Même si, en réalité, il ne reste presque plus de place. Après les 60 hectares de la deuxième tranche partis en un rien de temps, les 70 ha de la troisième tranche ont été également pris d’assaut par les investisseurs. Parmi eux, beaucoup de grands noms de l’industrie de la sous-traitance automobile qui veulent anticiper sur la mise en service de l’unité de Renault-Nissan à Melloussa, qui se trouve à une vingtaine de kilomètres de TFZ sur l’autoroute menant vers le port Tanger-Med. L’effet de Renault-Nissan se mesure en chiffres : le nombre d’entreprises installées dans la zone est passé de 254 à fin 2006 à 353 à fin 2007, soit 100 de plus en une année. Un nombre record de nouvelles installations depuis le démarrage de TFZ, en 1999. Sur ces 353 unités, 203 sont déjà en activité, 35 sont en cours de construction, 18 ont déjà obtenu les plans autorisés et 97 en sont au stade des plans d’étude.

A la clé, ce sont quelque 1,3 million de mètres carrés qui devraient être construits ou valorisés, 4,5 milliards de DH d’investissements qui doivent être drainés avec la création de 37 200 emplois directs. Qui aurait cru que TFZ, lancée en 1999 avec seulement 23 entreprises installées, allait rencontrer un tel succès ? Une chose est sûre : depuis que TFZ et TMSA ont décidé d’unir leurs efforts pour faire de la région de Tanger un grand pôle industriel, la cadence s’est beaucoup accélérée.