TBS, le retour

2M de la belle époque, vous vous souvenez ? La 2M de Likaa, de L’homme en question, des premiers débats politiques en direct, la 2M des jeunes, du sport, des films les plus récents. Cette 2M-là , qui avait marqué les esprits et dont nous nous souvenons tous avec nostalgie.

2M de la belle époque, vous vous souvenez ? La 2M de Likaa, de L’homme en question, des premiers débats politiques en direct, la 2M des jeunes, du sport, des films les plus récents. Cette 2M-là, qui avait marqué les esprits et dont nous nous souvenons tous avec nostalgie. C’était la chaîne télé de la première moitié des années 90, première du genre à casser le monopole étatique dans tout le monde arabe. A la barre, il y avait Tawfik Bennani Smirès, TBS.
TBS était et reste l’un des meilleurs spécialistes marocains dans le secteur de la communication. Mais il a choisi de s’en éloigner lorsque 2M a rejoint le giron de l’Etat, en 1996. Depuis quelques jours, TBS est de nouveau dans le bain puisqu’il a été nommé président de Régie 3. Cette entreprise joue un rôle majeur dans le domaine de la com’ puisque la moitié des investissements publicitaires dans les médias transitent par elle. Elle est le régisseur exclusif de 2M, de Médi 1 et de différents supports de presse, dont les magazines du groupe Caractères.
Régie 3 est appelée à jouer un rôle plus important encore à l’avenir, à la lumière de la libération de l’audiovisuel. Elle est le noyau commercial et marketing d’un groupe qui comprend déjà Médi 1 et 2M et qui sera ultérieurement élargi à Médi 1 Sat, la télé qui sera lancée par le groupe basé à Tanger. C’est aussi dans cette perspective que TBS s’attellera dans l’immédiat à la réorganisation et à la modernisation de la régie, formant avec Ali Bekkali, directeur général, un tandem qui se connaît bien et qui connaît bien le terrain.