Targuist : le sniper n’est toujours pas démasqué

L’affaire du sniper de Targuist, qui, par trois fois, a publié sur internet des vidéos de gendarmes en flagrant délit de corruption, fait tourner en bourrique les agents d’autorité.

L’affaire du sniper de Targuist, qui, par trois fois, a publié sur internet des vidéos de gendarmes en flagrant délit de corruption, fait tourner en bourrique les agents d’autorité. Après l’arrestation d’un présumé auteur des vidéos et sa relaxation pour vice de procédure, la gendarmerie a convoqué Mounir Agzenay, Aissam El Kallali et Hanane El Bouhnin. Tous les trois fréquentaient le forum www.targuistcity.com – aujourd’hui inaccessible – dans lequel le «sniper» publiait ses exploits en même temps que sur les sites Youtube et Dailymotion.

«Je ne comprends pas au juste ce qu’ils nous veulent. L’auteur de ces vidéos les publiait comme n’importe qui sur le forum, nous ne le connaissons ni de près ni de loin. Mon père a été contacté par la gendarmerie qui veut m’interroger, j’ai refusé tant qu’il n’y a pas de convocation officielle. Je les soupçonne de vouloir boucler l’affaire en la collant sur le dos de n’importe quel jeune de Targuist, pourvu qu’il maîtrise un tant soi peu l’informatique », se plaint Mounir. «Ils m’ont dit qu’ils sont remontés jusqu’à moi grâce aux écoutes téléphoniques du portable de Mounir. Oui, Mounir est mon ami, mais nous n’avons rien à voir avec cette affaire», renchérit Hanane qui n’entend pas non plus bouger sans une convocation officielle. Qui est le «sniper» de Targuist ? Où est-il ? Les gendarmes cherchent toujours…