Tanger et Agadir en course pour un futur Iscae

L’Institut supérieur de commerce et d’administration des entreprises de Casablanca (Iscae), qui a déjà  son antenne opérationnelle à  Rabat, envisage d’en ouvrir une deuxième.

L’Institut supérieur de commerce et d’administration des entreprises de Casablanca (Iscae), qui a déjà son antenne opérationnelle à Rabat, envisage d’en ouvrir une deuxième. Mais le choix de la ville n’a toujours pas été arrêté. Pour l’heure, les villes de Tanger et Agadir sont en course pour abriter la future annexe. La direction de l’école a demandé aux deux villes de lui faire une offre dans ce sens, sachant qu’elles devront prendre en charge le foncier, la construction et l’équipement, l’Iscae se chargeant, pour sa part, d’assurer les formations.