Subvention de 4 400 DH de l’Agence du Sud aux commerçants de Dakhla

Une fois n’est pas coutume. L’Agence du Sud, qui jusque-là réservait une grande partie de ses aides au secteur de la pêche et au développement des infrastructures de base, a accepté d’élargir son champ d’intervention à une nouvelle catégorie : les commerçants. Dans la ville de Dakhla, 600 commerçants ont eu droit à une aide de 4 400 DH pour financer leur quote-part, fixée à 6 500 DH, dans les projets de modernisation de leurs magasins dans le cadre du Plan Rawaj. Le ministère apporte donc 25  000 DH, l’Agence du Sud 4 400 DH et le commerçant 2 100 DH. Le mécanisme, inédit, a permis à Dakhla d’être classée parmi les villes où le Plan Rawaj marche le mieux.