SQLI ferme son centre de Casanearshore

Offshoring.

La crise économique, bien que dépassée dans certains secteurs, continue de produire des effets à retardement. C’est, entre autres, le cas pour le français SQLI qui a été un des pionniers de l’offshoring au Maroc. Installée depuis 2004 à Rabat, la société française avait ouvert en mars 2008 un deuxième centre à Casanearshore qu’elle s’apprête justement à fermer. Le management de SQLI, qui l’a annoncé au personnel début septembre, a justifié la décision par le souci de la maison mère de se recentrer sur son cœur de métier qui est l’offshoring, sa filiale de Casanearshore étant davantage spécialisée dans le développement de technologies dites «open source». Il faut dire que SQLI a également décidé de fermer d’autres centres dans le monde y compris en France, comme celui de Poitiers par exemple. Il reste à savoir ce qu’il adviendra du projet de campus technologique programmé par l’opérateur dans la future technopole d’Oujda.