Somaca : Renault place ses pions

Elle se dote d’un S.G.
La Somaca produira dès 2005 un véhicule familial à  70 000 DH.

Renault SA (France) ne perd pas de temps pour activer son projet industriel, après sa reprise des 38% de la Somaca à fin juillet dernier. Depuis le 1er septembre, Abderraouf Lahlou, directeur commercial et marketing de Renault Maroc et directeur de la succursale de Casablanca, a été nommé secrétaire général en charge des projets industriels du groupe à la Somaca.
C’est lui qui pilotera désormais le dossier du montage des Kangoo et de la voiture familiale devant être produite à partir de 2005 (à 70 000 DH) encore connue sous le nom de code L90.
Pour A. Lahlou, il s’agit en fait d’un retour aux sources. Agé de 58 ans, il a effectué la totalité de sa carrière chez la firme au losange. Ingénieur de l’Ecole Mohammédia, il avait intégré la maison en 1968 en tant que stagiaire avant de superviser, au début des années 70, le montage des véhicules Renault à la Somaca. Ce sera ensuite la direction de l’après-vente puis la direction commerciale en plus du marketing. Pour nombre d’observateurs, sa récente nomination devrait logiquement le conduire à prendre la tête de la chaîne de
montage.
Toujours dans l’optique du projet industriel, des ingénieurs de Renault SA devraient incessamment débarquer au Maroc afin de préparer la mise en place des installations et équipements relatifs à la production de la voiture familiale.
D’ores et déjà, les contacts ont été pris avec les équipementiers en vue d’atteindre un taux d’intégration prévisionnel satisfaisant. Tout cela devrait être couronné, le 17 septembre, par la venue de Louis Shweitzer, le PDG du groupe Renault, qui devra, lors d’un point de presse, expliquer plus en détails les ambitions du groupe au Maroc, et qui, selon des sources bien informées, ne se limitent pas seulement au projet Somaca. A noter également que lors de sa visite au Maroc, le président de Renault sera reçu en audience par SM le Roi.